L'UMP reste très majoritaire en Franche-Comté

Plus sur le thème :

Les résultats sont désormais tous connus : demain comme hier, la région sera représentée par une majorité de députés UMP

Du nord au sud, d'est en ouest, l'heure est au bilan. Souvenez-vous avant ces élections, l'équilibre des forces politiques se composait de 11 députés UMP et PRV et de 2 députés PS. Pour les cinq années à venir, cet équilibre se déplace très légèrement vers la gauche : 8 députés pour l'UMP, 3 au PS et un pour EELV.

Mais nous sommes très loin de la répartition des forces au niveau national. Rappelons qu'à la dernière élection présidentielle, les Franc-Comtois avaient choisi Nicolas Sarkozy à 51%.

L'UMP forte dans le Jura et à Belfort
Dans le Jura, les trois députés sortants sont finalement tous réélus : Jean-Marie Sermier, Marie-Christine Dalloz et Jacques Pélissard.
Prime aux sortants dans le Territoire de Belfort, où Damien Meslot et Michel Zumkeller sont réélus.

Recul de la droite dans le Doubs
De 4, le nombre de députés UMP dans le Doubs passe à 2. En effet, seul Marcel Bonnot (3ème circonscription) est réélu. Annie Genevard, elle, prend la succession de Jean-Marie Binetruy dans la 5ème.

La gauche avance à petits pas
Pour cette nouvelle législature, deux députés PS ont été réélus à l'occasion de ce scrutin : Pierre Moscovici (4ème du Doubs) et Jean-Michel Villaumé (2ème de Haute-Saône). Nouvelle venue : Barbara Romagnan dans la 1ère. A leurs côtés, mais sans doute pas dans le même groupe à l'Assemblée, l'écologiste Eric Alauzet qui ravit son mandat à Jacques Grosperrin.

La Haute-Saône partagée
Touchée par le redécoupage électoral, la Haute-Saône perd une circonscription et avec elle le député UMP Michel Raison, maire de Luxeuil les Bains, battu par la PS Jean-Michel Villaumé.
En revanche, l'UMP de Haute Saône peut se satisfaire du passage de relais réussi entre Alain Joyandet et Alain Chrétien.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité