SOS Loue écrit à Nathalie Kosciusko-Morizet

Les défenseurs des rivières comtoises demande au ministre de l'Environnement d'agir pour identifier les pollutions.

Le ministre de l'Environnement n'est plus vraiement disponible pour lire ses courriers reçus au ministère ! Juste avant le départ de Nathalie Kosciusko-Morizet du gouvernement pour devenir porte-parole du candidat Sarkozy, le collectif SOS Loue et rivières comtoises lui a écrit une longue lettre un an après lui avoir adressé un recours gracieux.

Dans ce courrier, le collectif rappelle que la commission européenne de l'Environnement avait décidé, après réception du premier courrier, de porter plainte contre l'Etat français au sujet de ces sources de pollution. Le recours gracieux, adressé il y a un an, était une procédure qui devait permettre d'engager un débat avec l'Etat. Sans réponse de la part du destinataire, le collectif peut engager une procédure juridique.
Les défenseurs des rivières mettent en évidence les contradictions entre l'éventuelle développement de la filière porcine (saucisse de Morteau),  la possible augmentation des quotas laitiers sur le secteur du bassin versant de la Loue et l'obligation de respecter les normes européennes de qualité de l'eau. Le collectif demande à l'Etat français d'estimer rapidement l'incidence des activités agricoles sur la santé des rivières comtoises.

Pour suivre l'actualité de la Loue : le blog de la Loue

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité