• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

INTERVIEW. Thibaut Pinot : “Participer à la Transjurassienne est un défi personnel”

Thibaut Pinot à l'arrivée du Tour de France 2017 à la Planche des Belles Filles en Haute-Saône / © ALEXANDRE MARCHI - MAXPPP
Thibaut Pinot à l'arrivée du Tour de France 2017 à la Planche des Belles Filles en Haute-Saône / © ALEXANDRE MARCHI - MAXPPP

Thibaut Pinot se lancera dimanche 11 février dans sa première "Transju" au départ de Bois d'Amont. Le champion cycliste de la Française des Jeux fera la course sous la bannière de l'association La Sapaudia. Thibaut Pinot a énormément skié cet hiver.

Par Sophie Courageot

Question : Pourquoi avoir accepté de faire la Transju ?

Thibaut Pinot : Participer à la Transjurassienne est un défi personnel. J’adore pratiquer le ski de fond en complément de mes entraînements en vélo. Etant donné qu’il a neigé très tôt dans la région cette année et étant donné que nous avons décalé ma reprise en compétition à la mi-février, j’ai davantage pu faire de ski de fond cette saison au cours des deux derniers mois. C’est donc un réel challenge que de participer à cette épreuve renommée, qui en plus se déroule en Franche Comté !


Question : Est-ce pour vous une préparation physique pour la prochaine saison ou un défi entre amis pour une bonne cause d’abord ?

Thibaut Pinot : C’est une grande chance de pouvoir mêler l’utile à l’agréable. En effet, je prends énormément de plaisir à pratiquer le ski de fond, qui m’apporte beaucoup dans la préparation de ma saison cycliste. Je trouve beaucoup de points communs entre les deux disciplines que ce soit au niveau de l’effort physique demandé, de la gestion à adopter en fonction du profil du terrain… J’ai pu me rendre compte que malgré un déficit en terme de kilomètres sur le vélo, les nombreuses heures de ski me permettent d’avoir la caisse et un bon état de forme sur le dernier stage de l’équipe Groupama FDJ en Espagne. De plus, je suis très heureux de profiter de cette participation pour promouvoir les actions de la Sapaudia. Mon frère collabore avec Alexandre Chouffe (Association Sapaudia) et j’ai tout de suite répondu positivement à leur proposition quand il a su que j’étais intéressé de faire la Transju.

De nombreux sportifs sont solidaires de la Sapaudia comme Philippe Candeloro, Jason Lamy-Chappuis, Sylvain Guillaume. / © France 3 Franche-Comté
De nombreux sportifs sont solidaires de la Sapaudia comme Philippe Candeloro, Jason Lamy-Chappuis, Sylvain Guillaume. / © France 3 Franche-Comté


Question : Quelles sont les valeurs de la Sapaudia qui vous tiennent à cœur ?

Thibaut Pinot : J’ai connu cette association via Alexandre Chouffe (ndlr : Bisontin ancien coureur cycliste) qui échange souvent sur le sujet avec mon frère Julien. Le don volontaire de moelle osseuse est au final trop peu connu en France. Si avec ma participation sur cette Transjurassienne, je peux sensibiliser quelques personnes sur cette grande cause, j’en serai très fier. La solidarité est une valeur centrale dans mon sport au quotidien et avec mon sponsor principal la FDJ. Je crois savoir qu’elle l’ait également pour la Sapaudia qui par ses actions veut donner de l’espoir aux personnes en attente d’une greffe de moelle osseuse.

Question  : Vous êtes plutôt ballon d’Alsace, côté piste, comment vous êtes-vous préparé à cette Transju qui reliera Bois d’Amont à Chaux Neuve avec une montée dans le dur très vite sur le Risoux ? A quoi vous attendez-vous ?

Thibaut Pinot : La grande inconnue pour moi est le fait de skier en groupe, notamment au départ ou dans les portions rapides. Je redoute moins la durée de l’effort même si je sais que cela va être long et qu’il conviendra de bien gérer l’effort et le ravitaillement. J’ai beaucoup skié dans les Vosges depuis la fin novembre, à la Planche des Belles Filles, au Ballon d’Alsace ou plus récemment à la Bresse. J’ai aussi profité fin décembre et début janvier de courts séjours à la Féclaz pour découvrir de nouveaux domaines. J’arriverai vendredi dans le Haut Jura pour reconnaître certaines portions du parcours de la Transju l’avant veille et la veille de la course !

Thibaut Pinot fera la Transjurassienne avec son frère et entraîneur Julien. Nicolas Boisson de la FDJ sera également au départ selon la Sapaudia.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus