• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

JO 2018 : des carabines très personnelles !

Martin Fourcade, comme tous les biathlètes de haut niveau, possède une carabine parfaitement adaptée à sa morphologie. Photo FRANCK FIFE / AFP
Martin Fourcade, comme tous les biathlètes de haut niveau, possède une carabine parfaitement adaptée à sa morphologie. Photo FRANCK FIFE / AFP

Quelques heures avant la dernière épreuve olympique de biathlon (par équipe dames) petite précision concernant le matériel. En biathlon, chaque athlète possède sa propre carabine; elle doit être parfaitement adaptée à la morphologie du tireur pour gagner en efficacité.

Par Franck Menestret

C'est une histoire de confort mais pas seulement. Aussi une histoire de performance.
Qu'il s'agisse d'hommes ou de femmes, les morphologies des biathlètes varient considérablement d'un individu à l'autre. La carabine doit donc être adaptée à une épaule plus ou moins longue, plus ou moins large et aussi tenir compte du dos du tireur. C'est une question de secondes à gagner ou à perdre qui est en jeu.
Une carabine difficile à saisir au moment d'arriver sur le pas de tir, une carabine difficile à remettre dans son dos quand il faut repartir à ski, et ce sont d'importantes secondes qui s'envolent. Des carabines quelquefois conçues et réalisées dans les ateliers du centre national de ski nordique de Prémanon (39) par Franck Badiou.

Des carabines parfois fabriquées à Prémanon
Quelques-unes des carabines des biathlètes Français sont fabriquées à Prémanon par Franck Badiou, responsable du tir de l'équipe de France masculine de Biathlon. Propos recueillis par Franck Menestret.





Ce contenu n'est plus disponible


Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus