• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

JO 2018 : le champion de short-track Thibaut Fauconnet éliminé aux 1 000 m

Thibaut Fauconnet est le seul athlète originaire de Bourgogne en lice pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud. / © LEJEUNE/PHOTOPQR/LE PARISIEN
Thibaut Fauconnet est le seul athlète originaire de Bourgogne en lice pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud. / © LEJEUNE/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Le spécialiste du short-track Thibaut Fauconnet disputait les quarts de finale du 1000 m aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, samedi 17 février 2018.

Par B.L.

Thibaut Fauconnet, 32 ans, est originaire de Saint-Apollinaire, en Côte-d’Or. Il est spécialiste du short-track, une discipline où les patineurs doivent aller le plus vite possible sur la piste.

Le sportif de Côte-d'Or est inscrit pour toutes les épreuves en individuel : 1500 m, 1000 m et 500 m, soit trois courses.



1 500 mètres

Thibaut Fauconnet a frôlé l'exploit en short-track sur l'épreuve du 1.500 m. Mais, alors qu'il était dans le peloton de tête à deux tours de l'arrivée en finale, le patineur dijonnais a été entraîné dans la chute du Sud-Coréen Hwang Dae-heon, devant lui. Il avait ainsi fini à la septième place.


►1 000 mètres

Thibaut Fauconnet s'était qualifié pour les quarts de finale du 1 000 m en short-track en prenant la 2e place de sa série le 13 février.

La compétition qui a eu lieu ce samedi l’opposait à trois concurrents sud-coréens. Le Bourguignon n’a pas réussi à s’imposer. Il pointe à la troisième place.


►500 mètres

Il reste désormais les épreuves du 500 mètres. Elle se dérouleront la semaine prochaine :

-Mardi 20 février : 500 m, qualifications à partir de 11 h 45
-Jeudi 22 février : 500 m, quart de finale à partir de 11 heures, finale à 12 h 15



Thibaut Fauconnet est le seul athlète originaire de Bourgogne en lice pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang.








A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus