Jura : Le grand amour sur grand écran ... à Saint-Amour

Le festival du film d’Amour de Saint-Amour dans le Jura aura lieu du 17 février au 1er mars 2020. Pour cette 21ième édition, des longs-métrages récents, d'autres cultes, des conférences et des discussions pour tous les amoureux du cinéma.

Le festival du film d'amour donne l'envie d'aimer ... au moins pendant quinze jours.
Le festival du film d'amour donne l'envie d'aimer ... au moins pendant quinze jours. © Capture d'écran
Trois jours après la Saint-Valentin, rebelote … et ce, pour quinze jours. Fêtez l’amour dans les salles obscures de Saint-Amour. Des projections, des discussions organisées par dans le cadre du Festival du film d'amour du 17 février au 1er mars 2020.

Cette année, le festival accueillera un invité très prestigieux : Claude Lelouch. Le réalisateur présentera deux de ses films le 24 février. D’abord, le long-métrage classique Un homme et une femme (1966), avec le duo Anouk Aimé et Jean-Louis Trintignant. Une histoire entre une scripte et un coureur automobile, tous les deux marqués par la mort de leur conjoint, sur l’entêtant « chabadabada ».
 
Un homme et une femme (1966) de Claude Lelouch

Pour prolonger la soirée, la suite du chef d’œuvre de Lelouch sera montrée : Les plus belles années d’une vie (2019), avec les mêmes acteurs. Un homme perd les fils de sa mémoire, et une femme tente de retisser sa parenthèse d'amour avec lui.
 
Les plus belles années d'une vie (2019)


Côté programmation, des longs-métrages récents seront aussi de la partie. Ainsi, si vous êtes un fan des Beatles, et si tout ce dont vous avez besoin, c'est juste de l'amour (All you need is love, dirait l'autre), Yesterday (2019) pourra vous séduire, le 21 février. Un compositeur raté qui rencontre le succès dans un monde où les Beatles n’ont jamais existé… 
 
Yesterday (2019)

A noter aussi, Portrait de la Jeune fille en feu (2019) de Céline Sciamma, prix du scénario au Festival de Cannes, projeté le vendredi 21 février. Une fresque du XVIIIe qui dépeint l'histoire d'amour entre une femme et sa portraitiste, intreprétées par Adèle Haenel et Noémie Merlant.
 
Portrait de la jeune fille en feu (2019)
 
D’autres longs-métrages seront projetés pendant ces quinze jours. Et même si les Histoires d’A, les histoires d’amour finissent mal en général … Celle entre Saint-Amour et le cinéma semble repartir de plus belle, pour la vingt-et-unième année.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture cinéma festival événements sorties et loisirs