7 nominations aux Molières : qui est Paméla Ravassard metteuse en scène de Courgette ?

La comédienne originaire du Jura, Paméla Ravassard, est nommée aux Molières 2024 pour la mise en scène et l'adaptation du roman de Gilles Paris, Autobiographie d’une Courgette. Les cinq comédiens - et musiciens - de la pièce sont également nommés. Une première dans l'histoire du 6e art.

C'est peu de dire que la comédienne et metteuse en scène Paméla Ravassard a été surprise lorsqu'elle a appris que l'entièreté du casting de la pièce Courgette était nommée aux Molières 2024, dont la cérémonie se tient ce lundi 6 mai aux Folies Bergères à Paris en direct sur France 2. Elle récompense depuis 1987 les artistes et spectacles les plus remarquables de la saison du théâtre public comme privé. "On entendait bien des gens autour qui nous faisaient des retours très positifs et on s'attendait bien à une ou deux nominations, mais on ne s'attendait pas à autant", explique la Jurassienne d'origine au micro de notre journaliste Philippe Arbez.

La pièce Courgette de Paméla Ravassard et Garlan Le Martelot est nommée pour le Molière du théâtre public, Paméla Ravassard pour celui de la mise en scène, Vanessa Cailhol comme comédienne, Garlan Le Martelot comme révélation masculine, Florian Choquart, Vincent Viotti et Lola Roskis comme comédiens dans un second rôle. En apprenant la nouvelle, le soir d'une représentation au théâtre de Levallois, l'équipe a bien sûr fait la fête...

Une histoire née du confinement

Paméla Ravassrad ne se lasse pas de raconter la genèse particulière de cette pièce Courgette. "Cela date de mai 2020, pendant le confinement, je lisais des histoires en visio. Et la comédienne qui chapeautait tout ça, Raphaelle Saudinos, me demande de faire la dernière. Je n'avais plus beaucoup d'idée et ma fille, qui avait 8 ans à l'époque, me propose de lire l'histoire d'Autobiographie d'une courgette (de Gilles Paris). Je raconte l'histoire en trente minutes et je vois l'émotion, chez les adultes, chez les enfants aussi. Aussi bien le rire que les larmes. Ma fille vient me voir après et me dit : 'Maman, tu devrais adapter cette histoire au théâtre parce que ce sont des thèmes qui te sont chers.' Au début, je lui ai dit que ce n'était pas possible d'adapter un roman à succès."

Et le lendemain matin, je me suis réveillée et j'ai dit à Garlan, qui est mon compagnon et qui joue le rôle de Courgette : "ma fille a raison, je vais l'adapter et je sais comment je vais le faire".

Paméla Ravassard, metteuse en scène de la pièce Courgette

Qu'est-ce qui fait le succès de cette pièce ? "Je l'ai fait avec beaucoup de cœur", avance la comédienne. Les répétitions ont commencé dans un contexte particulier, car Paméla Ravassard venait de perdre sa maman. "C'est une pièce qui parle de l'enfant, qui est en chacun de nous. Heureusement, on a tous été des enfants, pour l'instant, l'IA n'est pas passée par là, s'amuse-t-elle. Qu'on ait 10 ans, 40 ans, 70 ans, on se retrouve dans ce spectacle-là. Parce que ça va toucher à l'intime et l'humanité. C'est peut-être ça qui fait le succès..."

L'œuvre raconte en effet l'arrivée et la vie du jeune Icare au foyer Les Fontaines après avoir tué accidentellement sa mère alcoolique et négligente. Là, il va apprendre à "recoudre son cœur" avec Simon, Ahmed, et la mystérieuse Camille et Raymond, le gendarme, qui va peu à peu endosser le rôle de père de substitution.

La particularité de cette version de Courgette (le roman a déjà été adapté en film d'animation et a reçu deux césars en 2017) est qu'elle intègre de la musique. "J'avais contacté au préalable les comédiens que je souhaitais, précise Paméla Ravassard. Donc en plus, on a écrit en pensant aux différents comédiens avec les instruments de chacun. La première lecture entre nous a eu lieu en février 2021 et la première maquette, mise dans l'espace, en mai 2021."

Le travail récompensé


"C'est une consécration pour la compagnie (Paradoxe(s)) qu'on a créée en 2008 avec Henry Dalem, un ami metteur en scène, aujourd'hui directeur de théâtre, et que je dirige toute seule depuis 2016, poursuit Paméla Ravassard. On a tout construit pierre par pierre, on a beaucoup travaillé. Il y a beaucoup de sacrifices derrière tout cela. Pas de vacances, pas de week-ends, c'est un métier passion. Ne serait-ce que par rapport à ça, on est contents."

 "On a eu pas mal de partenaires, on a participé au réseau Affluences, réseau Bourgogne Franche-Comté avec plusieurs pré-achats, ainsi que le réseau de scènes au Centre, celui de la région à côté, égraine la metteuse en scène. La première s'est tenue en mai 2022 à Chatillon sur Seine (Côte-d'Or). On a eu l'opportunité de faire le festival d'Avignon en juillet 2022. Et c'était parti ! On a joué à Paris cet automne. Hier, c'était la 230e de ce spectacle. On va partir jouer à San Francisco aussi en novembre prochain."

Paméla Ravassard espère que cette visibilité et peut-être les récompenses lui ouvriront d'autres portes, apporteront d'autres financements, notamment de la DRAC et d'autres théâtres partenaires et permettront de monter des projets plus facilement. "Zoom" de Gilles Granouillet, seul en scène joué et monté par Paméla Ravassard se tiendra le 15 octobre au théâtre de Beaune. Un autre gros projet pour la Compagnie Paradoxe(s) avec d'autres instruments de musique se tiendra lors de la saison 2026-27. "Et à titre personnel, je ne serai pas contre retravailler une fois à la Comédie française, ce serait avec grand plaisir", sourit la comédienne. En tout cas, ces nominations, ça nous apporte beaucoup de bonheur et c'est déjà pas mal."

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité