Certains agriculteurs du Jura vont devoir réduire leur usage des nitrates

La réglementation sur les nitrates sera bientôt plus contraignante pour 22 communes du Jura / © France 3 Franche-Comté : Richard Négri
La réglementation sur les nitrates sera bientôt plus contraignante pour 22 communes du Jura / © France 3 Franche-Comté : Richard Négri

22 communes tombent sous le coup d'une nouvelle règlementation européenne sur les nitrates. Les paysans à l'appel de la FNSEA manifesteront mercredi partout en France. 

Par Sophie Courageot

Les nitrates dans le collimateur de l'Europe


Mercredi, les agriculteurs protesteront notamment contre la réglementation de l'Union européenne en matière de pollution agricole.

Dans le collimateur de l'Europe sur ce sujet, la France a élargi le nombre de communes françaises repértoriées en "zone vulnérable". Il n'y en avait pas jusqu'alors dans le Jura. 22 communes sont désormais concernées.

Si la directive est adoptée, dans ces zones, les agriculteurs devront augmenter leur capacité de stockage des effluents. Ils ne pourront plus gérer comme auparavant l'épandage de fumiers. En clair, l'Europe va imposer une gestion plus contraignante des cultures. 

Dérivés des engrais azotés, les nitrates peuvent polluer les eaux quand ils sont en quantité trop importante pour être absorbés par les plantes. Ils peuvent provoquer la prolifération d'algues vertes dans les eaux de surface.


Un ras le bol plus général du monde agricole 

Au-delà du sujet nitrates, les agriculteurs sont en colère.

"La crise s’est aggravée en particulier depuis le début de l’été, au niveau de la réglementation d’une part avec la question de l’épandage des phytosanitaires à moins de 200 mètres des habitations et maintenant la directive nitrates, les SIE, le compte pénibilité…. S’ajoutent d’autre part les difficultés de certaines filières, je pense par exemple aux viandes blanches… On sent une situation sur le terrain où les agriculteurs sont exaspérés par toujours plus de contraintes, et nos entreprises n’arrivent plus à prendre des marchés. C’est en partant de ce constat que nous avons décidé de mener une action autour de huit points durs. Notre détermination doit appeler le gouvernement à mettre en place un certain nombre de mesures qui ne coûtent pas d’argent mais redonnent de l’air au niveau de la réglementation" explique Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA.

Jura : Un nouveau réglement sur le nitrates
Reportage : Aline Bilinski et Richard Négri avec Florian Lullier, agriculteur - Pierre-Etienne Brunet Animateur de la FDSEA du Jura - François Lavrut, Responsable Environnement à la FDSEA et vice-président de la chambre d'agriculture du Jura -

 

Sur le même sujet

Les + Lus