Cet article date de plus de 8 ans

Champvans (39) : Deux gendarmes blessés par balle par un forcené

L' homme s'est rendu aux gendarmes du GIGN à 3 heures 15 ce matin. En début de soirée après un différend famililal; la femme de cet homme, âgé de 61 ans, s'est réfugiée chez ses voisins et a alerté la gendarmerie.
Le suspect est accusé d'avoir tiré sur les gendarmes à Champvans (Jura)
Le suspect est accusé d'avoir tiré sur les gendarmes à Champvans (Jura) © Denis Colle
Vers 20h30, une trentaine de gendarmes arrive sur place. L'individu leur propose de rentrer chez lui et les accueille au fusil de chasse. De nombreux coups de feu sont échangés. Un gendarme est blessé à l'épaule et au bras. Un autre gendarme est également blessé par balle. Un troisième s'est tordu la cheville. A partir de ce moment là, le GIGN est appelé en renfort et vers 2h45, le forcené annonce qu'il accepte de se rendre. Une demi-heure plus tard, il est interpellé sans difficulté. L'homme est grièvement blessé. Il est conduit au CHU de Besançon. Les gendarmes blessés dont un très grièvement, ont également été pris en charge par cet hôpital. Lors de l'arrivée des secours, le pronostic vital était engagé pour le gendarme le plus blessé. Depuis sa prise en charge médical, l'évolution est positive, le diagnostic est désormais réservé.
L'homme à l'origine de cette fusillade est à la retraite, c'est un ancien policier connu pour avoir eu des problèmes avec son voisinnage.
L'enquête est confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Besançon sous la direction du parquet de Lons-le-Saunier. Une information judiciaire a été ouverte pour tentative d'assasinat aggravée.


Fusillade de Champvans (Jura) par F3FrancheComte
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers