Covid-19 : ce que l'on sait sur le cluster aux urgences de l'hôpital de Saint-Claude dans le Haut-Jura

Le service des urgences de l’hôpital Louis Jaillon compte en son sein, 6 médecins infectés ces derniers jours par le coronavirus Covid-19. Le CHSCT tire la sonnette d'alarme. 
A l'hôpital de Saint-Claude dans le Haut-Jura, plusieurs médecins des urgences ont été contaminés par la Covid-19.
A l'hôpital de Saint-Claude dans le Haut-Jura, plusieurs médecins des urgences ont été contaminés par la Covid-19. © Denis Colle - France Télévisions
Cluster ou foyer épidémique en français dans le texte. La barre des trois cas qui définit un foyer épidémique est franchie pour le centre hospitalier du Haut-Jura. Quatre médecins urgentistes, sont positifs au coronavirus. Deux autres médecins sont également contaminés. 

A Saint-Claude, la vocation des soignants des urgences est double. Accueillir les urgences, mais également pratiquer des tests de dépistage de la Covid-19. Les médecins font la navette entre ces deux missions.

Le Comité d’Hygiène, de sécurité, et des conditions de travail, le CHSCT demande à ce que les dépistages covid ne soient pas réalisés par les mêmes personnels qui traitent les urgences. 

Farid Lagha estime que ces contaminations sont dues à une filière mal organisée. “On a associé des personnels à une multitude de tâches, aussi bien pour faire des prélèvements, que la prise en charge des urgences. C’est le fait de ces multitudes de tâches qui a apporté le Covid au sein des urgences. Ils se sont contaminés tout simplement” dénonce Farid Lagha. “On aurait pu faire une vraie filière de prélèvements sur l’hôpital avec des moyens dédiés à cette tâche” ajoute ce personnel hospitalier.
 
© Denis Colle - France Télévisions


La ligne du Smur fermée quelques heures en raison de ces absences de médecins


Avec quatre médecins en moins, le service des urgences a donc perdu une grande partie de ses effectifs. Selon Farid Lagha, un médecin est en cours d’arrivée en renfort. Mais dimanche 4 octobre, la ligne de Smur a dû être fermée pendant près de 1h30, faute de personnels pour constituer une équipe d’urgence. Un signe inquiétant estime le membre du CHSCT.
 
Covid-19 : plusieurs médecins contaminés à l'hôpital de Saint-Claude dans le Jura
► Reportage E.Rivallain, D.Colle avec Farid Lagha CHSCT Christine Sophoclis Médecin gériatre


Le syndicaliste demande plus de personnel pour le centre hospitalier. “On a plus de pédiatrie, de maternité, on nous a supprimé la chirurgie lourde. Depuis 2018, on a supprimé 65 postes sur l’hôpital. Les personnels ont les a perdu. On a un problème de recrutement, de ressources pour bien faire fonctionner l’hôpital” estime Farid Lagha. A Saint-Claude, la mobilisation n'a jamais cessé pour défendre l'hôpital et l'offre médicale pour les habitants de ce secteur de montagne.


9 personnels contaminés depuis le mois d'aôut indique la direction de l’hôpital de Saint-Claude 


"Depuis le mois d’août, nous avons eu au total 9 personnels contaminés (médical et paramédical). Ce jour, 6 sont guéris et ont pu reprendre le travail" répond par mail la direction à France 3 Franche-Comté.
 
Pour les patients, "concernant la dissociation des filières, il existe bien une filière dédiée aux dépistages Covid indépendante du service des urgences. Cette filière fonctionne sept jours sur sept" précise la direction du centre hospitalier.
 

Une unité Covid+ sera activée dans cet hopital en cas de besoin


"Par ailleurs, une unité d’hospitalisation pour les patients Covid + est prête à être déployée en cas de besoin à Saint-Claude. Au regard de la circulation actuelle du virus et des hospitalisations, il n’a pas été besoin de l’activer. L’unité de pneumologie de Lons-le-Saunier suffit à ce stade pour prendre en charge les patients connaissant des complications et nécessitant une prise en charge dédiée. L’unité dédiée à Saint-Claude sera activée si besoin. En attendant, les lits d’hospitalisation sont utilisés pour leur fonction première, c’est-à-dire soit pour la spécialité dite « médecine interne », soit pour les spécialités que sont par exemple la néphrologie, l’hépato gastro entérologie, la rhumatologie…" précise la direction. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société