• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le haricosaure de Ney (39) bientôt transformé en labyrinthe géant

L'oeuvre, signée du Jurassien Pierre Duc, est visible depuis le ciel. Composée de graines de haricots grimpants, elle accueillera le public cet été dans un labyrinthe, quand les graines auront poussé. Amélie Douay était en direct de Ney dans le 12/13 pour vous en parler.

Par Adrien Gavazzi

Parole de Jurassien, ce sera l'attraction de l'été ! Il faut dire que le projet, aussi fou que démesuré, vaut le coup d'oeil. A Ney (39), aux portes de Champagnole, un dinosaure de 300 mètres a été dessiné au moyen de graines de haricots disposées à même le sol. On l'appelle le « haricosaure ».

L'oeuvre est signée du plasticien jurassien Pierre Duc, un vieil habitué du « land art » (art visible depuis le ciel). Mais au-delà de l'aspect artistique, le projet comprend un volet économique et touristique : le « land art park ».

Explications de l'artiste : « Ce dinosaure géant est composé de 80 000 graines de haricots grimpants. Une fois qu’ils auront poussé suffisamment haut, début juillet, ils formeront un vaste labyrinthe végétal de 3,5 km dans lequel les visiteurs seront invités à entrer, à se perdre, mais aussi à en sortir ! »

Le Land art park proposera aussi une approche scientifique, supervisée par un paléonthologue, sur la chronologie de la Terre en amont du labyrinthe.

Ce nouvel espace ludique formera l’une des étapes d’un itinéraire touristique en quatre stations, d’environ 7 km, qui associera le site à pistes de dinosaures de Loulle, les lapiaz de Loulle et le belvédère du Bénédegand et sa vue imprenable sur le bassin de Champagnole.

Ouverture prévue : le 16 juillet prochain.

C'est votre tour était en direct de Ney avec Amélie Douay

Etaient invités dans ce direct :
  • Pierre Duc, artiste, père du haricosaure
  • Jean-François Richard, bénévole, découvreur du site de Loulle
C'est votre tour à Ney (39) : le haricosaure

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus