La Bienne, rivière jurasienne, est analysée

Prélèvement de sédiment dans la Bienne / © Hugues Perret
Prélèvement de sédiment dans la Bienne / © Hugues Perret

En mai dernier des poissons mouraient par dizaine dans la Bienne. La pêche est depuis interdite sur 20 km. Comment expliquer cette mortalité ? D'où vient la pollution ? Aujourd'hui 5 sédiments ont été prélevés.

Par Fabienne Le Moing

Le taux de mortalité semble avoir baissé ces dernières semaines mais les analyses pour identifier les pollutions responsables de ces décès continuent. Ce matin, un technicien chargé d'étude auprès de la fédération de pêche du Jura a récolté 5 échantillons de sédiments de la rivière. Il faut rechercher quelles sont les molécules toxiques. Les pesticides, herbicides, les métaux ?
Ils seront envoyés dans un laboratoire dans le Drôme pour des résultats dans 1 ou 2 mois.

D'autres analyses ont été effectuées au printemps sur les poissons. Ils seraient attaqués par la saprolegnia. Un micro-organisme qui ressemble à un champignon ( qui laisse des taches blanches sur les écailles) et qui ferait mourir les poissons.

Le tout est de savoir pourquoi ? Les sations d'épuration, les industries, l'agriculture ? 
Il faudra encore du temps pour dénoncer le ou les coupables.

La Bienne dans le Haut-Jura est polluée. Pourquoi ?
Tout est mis en oeuvre pour savoir ce qui fait mourir les poissons de la Bienne. Un reportage de Claire Schaffner et Hugues Perret. Avec Jean-Baptiste Fagot de la fédération de pêche du Jura et Charles Varenne : président de la société de pêche du Haut-Jura.




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus