Coupe du monde de combiné nordique : le retour raté de Jason Lamy-Chappuis

Un saut à 84 mètres seulement quand le vainqueur de l'épreuve de tremplin atteint 131 mètres. Jason Lamy-Chappuis n'a pas brillé pour son retour en compétition, à Kuusamo, en Finlande.

Le Norvégien Espen Andersen remporte l'épreuve de Kuusamo (Finlande) de combiné nordique, la première de la saison de Coupe du monde.
Le Norvégien Espen Andersen remporte l'épreuve de Kuusamo (Finlande) de combiné nordique, la première de la saison de Coupe du monde. © Heikki Saukkomaa / Lehtikuva / AFP
Jason Lamy Chappuis retrouve la compétition et la coupe du monde de combiné nordique,  après deux ans d'absence. Mais il rate son retour pour la première épreuve, à Kuusamo, en Finlande. En cause : un mauvais saut, perturbé par le vent.

Alors que l'Autrichien Mario Seidl remporte l'épreuve du tremplin avec un vol de 131 mètres, le Jurassien, natif des Etats-Unis, retombe à 84 mètres, à la 47e place du classement. Il aurait dû s'élancer près de sept minutes après Seidl, mais il n'a tout simplement pas pris le départ de la boucle de 5 km à ski de fond.


"Je ne reviens pas pour faire le touriste, je suis un compétiteur avant tout", avait-il dit, en annonçant sa décision de rechausser les skis. Une longue pause consacrée à l'obtention d'un diplôme de pilote de ligne.

Une séance de rattrage ?


Le Norvégien de 24 ans Espen Andersen remporte la compétition. Le meilleur Français est Maxime Laheurte, neuvième. François Braud termine à la 16e place et Antoine Gérard à la 23e.

Jason Lamy Chappuis n'a pas été le seul perturbé par les conditions météo sur le tremplin. Les stars allemandes Johannes Rydzek et Erik Frenzel, victimes de sauts médiocres, sont parties de trop loin pour espérer jouer la victoire. Tous les vaincus de cette épreuve d'ouverture auront deux chances de se rattraper samedi et dimanche, toujours à Kuusamo.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jason lamy-chappuis ski sport