Piqûres de tiques : votre tire-tiques est sans doute fabriqué dans le Jura !

© France 3 Franche-Comté : Hugues Perret
© France 3 Franche-Comté : Hugues Perret

Pour retirer le petit acarien vecteur de la maladie de Lyme, vive le crochet tire-tiques. Inventé dans l'Ain, il est commercialisé dans le Haut-Jura par une entreprise dont l'activité ne cesse de se développer.

Par Claire Schaffner avec S.C

Plus de 2 millions de crochets par an vendu partout en Europe et aux Etats-Unis et même en Australie. A Lavancia, l'entreprise H3D est le plus gros fabricant de tire-tiques au monde. Les tire-tiques sont vendus à différents distributeurs : des grossistes, des pharmaciens, des détaillants, des collectivités locales et des associations de lutte contre la maladie de Lyme.


Le crochet tire-tique a été inventé par un vétérinaire dans son cabinet dans les années 90 à Oyonnax. Au début, il utilisait un simple clou pour débarrasser les chiens qu’il traitait des tiques. Le vétérinaire s’était rendu compte qu’avec les pinces « traditionnelles » la tête des tiques pouvait rester accrochée. Il a ensuite breveté son invention pour la commercialiser. 

Le crochet remplace la pince et l’éther utilisés la plupart du temps : la rotation permet de retirer la tique en entier plus facilement.
 
© France 3 Franche-Comté : Hugues Perret
© France 3 Franche-Comté : Hugues Perret


Plusieurs matériaux ont été utilisés pour fabriquer le tire-tique : le métal, l’acétate puis le polyacétale, une matière biodégradable utilisée actuellement. Dernière nouveauté : des tire-tiques vendus dans un mousqueton pour être transportés plus facilement.

Au départ, les crochets étaient assez larges pour attraper les tiques des animaux. Ils se sont affinés pour les tiques sur les peaux humaines.

 
Des crochets tire-tiques made in Jura
Reportage C.Schaffner, H.Perret avec Denis Heitz Président de H3D Marion Tibergien Responsable Développement Commercial


Pour fabriquer ce petit objet avec le plus de précision possible, l’entreprise H3D travaille avec un sous-traitant de la plastique vallée à Oyonnax dans l'Ain. 

Cette année devrait être une année record de vente avec la recrudescence des tiques qui vont proliférer après un hiver doux. 

 
Un méchant tique en bois ! / © France 3 Franche-Comté : Hugues Perret
Un méchant tique en bois ! / © France 3 Franche-Comté : Hugues Perret


Piqûres de tiques : que faire ? 


On trouve les méchants tiques en forêt ou une zone boisée, végétalisée, broussailleuse et plus particulièrement en zone humide. En cas de morsure de tiques, il est conseillé d’extraire le ou les tiques le plus rapidement possible. 

La morsure de tiques infectées par la bactérie Borrelia peut provoquer la maladie de Lyme. Les premiers symptômes apparaissent dans les 3 à 30 jours après la piqûre de tique. Si une plaque rouge inflammatoire se développe autour de la zone de la piqûre, contactez votre médecin. Après une piqure, une fièvre peut se déclarer. Un traitement par antibiotiques est nécessaire pour traiter l'infection. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus