Tu fais quoi pour la planète ? : Comment composter les déchets ménagers en maison ou immeuble ?

A moins d'être un super-héros, aucun d'entre nous ne peut seul sauver la planète. Mais partout, des femmes et des hommes agissent à leur échelle, au quotidien, en faisant un geste pour préserver l'environnement. Rencontre avec Christian à Besançon (Doubs), le roi du compost au pied de son immeuble.

Composter permet de réduire ses déchets, donc sa facture et la consommation en énergie nécessaire pour les détruire.
Composter permet de réduire ses déchets, donc sa facture et la consommation en énergie nécessaire pour les détruire. © F3FC

Les déchets ménagers représentent 30% de notre poubelle. Les épluchures de légumes, fruits, le marc de café, les coquilles d’œuf, les sachets de thé…tout se composte ou presque. Et nul besoin d’habiter une maison individuelle pour s’y mettre.  Il est aujourd’hui possible d’installer des composteurs collectifs, au pied de son immeuble après l’accord des autres propriétaires et des syndicats gestionnaires. 

Composter est un geste très simple, qui ne prend pas de temps, comme nous l'explique dans cette vidéo, Christian Roy, un habitant de Besançon, adepte depuis quelques années déjà. 

"C'est très facile", témoigne Christian Roy, adepte du compostage depuis plusieurs années déjà. "J'ai réduit mes déchets, et en plus cela économise de l'énergie car les déchets compostés n'ont pas à être incénérés?".

composter au pied de son immeuble

Compost, mode d'emploi

© Sybert- Besançon

Les précieux conseils du Sybert de Besançon

Tous ceux qui habitent en maison individuelle, avec un bout de jardin, peuvent bien sûr composter leurs déchets. Pour les aider, l'association Trivial Compost basée à Besançon propose depuis plus de 10 ans des conseils et même des formations. Elle est aussi mandatée par le SYBERT, le syndicat mixte du traitement des déchets de Besançon et sa région pour installer des composteurs en bas des immeubles et dans la ville. Si vous êtes intéressés, vous pouvez adresser une demande au Sybert, ensuite l'association vous guide dans la mise en oeuvre. Un référent est nommé et formé pour chaque copropriété. Aujourd'hui, dans le secteur du Grand Besançon, il existe 300 sites de compostage collectifs.

Sur sa page Facebook, pour ceux qui se posent de nombreuses questions, le Sybert a réalisé une vidéo complète avec les réponses et les démonstrations nécessaires. 

Les conseils de compostage du Sybert de Besançon

Et si vous compostez en immeuble, voici ce guide qui vous aidera à vous lancer au mieux.

 

Réduire ses déchets, c’est bon la planète et pour le portefeuille

Car aujourd’hui, de nombreuses collectivités, comme Besançon, pratiquent la tarification en fonction du poids des poubelles grises, celles des déchets non recyclables. On appelle ça la redevance incitative, et cela fonctionne. Avec une facture de 30% en moins, l’intérêt financier est évident. Sur les sites où les composteurs sont installés, environ 40 % des habitants trient leurs bio-déchets, selon l'association Trival Compost. 

Trier ses bio-déchets sera bientôt une obligation

D'ici 2025, le tri à la source va devenir une obligation pour tous. Les collectivités réfléchissent au meilleur plan d'action. Dans le Grand Besançon, le compostage s'est énormément développé ces dernières années. Aujourd'hui, le Sybert planche sur une généralisation du tri, comme d'autres syndicats mixtes de la région. L'association Trivial Compost travaille de concert avec ses homologues dijonnais l'association Arborescence, pour créér un vaste réseau régional. 

Il faut s'attendre à un développement considérable, ça va repartir très fort

Aline Vieille, salariée de Trivial Compost

Que devient le compost ? 

C'est l'avantage, le compost est ensuite utilisé comme engrais pour les espaces verts des copropriétés, pour les plantations des habitants. Dans les immeubles, c'est le référent désigné souvent qui indique aux autres utilisateurs quand le compost est prêt.

A terme, Christian Roy lui voudrait l'utiliser pour réaliser un jardin partagé avec les autres résidents, un espace de lien social. 

Pas de place pour un composteur extérieur ?  

Si vous êtes le seul dans votre immeuble à souhaiter installer un composteur, ou que vous n’obtenez pas l’autorisation, il existe également des composteurs plus petits, des lombricomposteurs, avec comme son nom l’indique le concours des lombrics. Il ne faut pas les installer en extérieur, les petites bêtes craignent les températures trop basses, ou trop chaudes. L'emplacement idéal est dans une cave tempérée ou dans la cuisine. 

Un lombricomposteur avec ses lombrics qui accélèrent la décomposition des déchets et permettent ainsi de composter de façon individuelle
Un lombricomposteur avec ses lombrics qui accélèrent la décomposition des déchets et permettent ainsi de composter de façon individuelle © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/ERIC MALOT

Pour aller plus loin, mieux gérer ses déchets verts 

La gestion des bio-déchets est en plein développement. Les collectivités aujourd'hui font face à un afflux de déchets verts, issus des tontes des pelouses, élagage des arbres des jardins. Même s'ils sont valorisés en agriculture, leur traitement devient lourd à supporter pour les collectivités et nécessite de plus en plus d'énergie. L'association Trivial Compost propose donc une formation au grand public pour apprendre à recycler soi- même des déchets verts, et limiter leur production. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie société