Jean-Pierre Coffe ne viendra plus manger à la cantine

Pourfendeur de la malbouffe, Jean-Pierre Coffe était le parrain de la cantine du lycée agricole de Montmorot (Jura). Le truculent chroniqueur est décédé à l'âge de 78 ans. 

28 novembre 2013. Chaussé de ses inséparables lunettes de couleur, Jean-Pierre Coffe était venu dans l'établissement pour dire "non à la cantine on ne mange pas de la m.....".

Le lycée agricole de Montmorot applique comme 14 site de restauration collective du Jura la charte "Carte sur table". De la nourriture bio, des produits locaux pour respecter des circuits courts : voici quelques uns des principes appliqués dans la cantine de l'établissement. Jean-Pierre Coffe avait accepté de parrainer la charte.

Ce jour là, c'était céleri, betteraves rouges, sauté de porc, fromages et choux chantilly au menu. Jean-Pierre Coffe avait déjeuné à la cantine avec élèves et enseignants.

Jean-Pierre Coffe avait pu rencontrer des élèves et leur expliquer sans langue de bois sa vision de la qualité de l'alimentation. Et la responsabilité de chacun, du producteur aux industriels, au consommateur.

Jean-Pierre Coffe était venu également en Franche-Comté en 2011. Il avait dédicacé ses livres au salon des Mots Doubs à Besançon. 

Le pourfendeur de la malbouffe y était venu en novembre 2013. Interview : Jean-Pierre Coffe - Muriel Lesaint, chef de projet lycée agricole - Paul Dulac, chef de cuisine et des élèves. Reportage : Christophe Joly et Jean-Marie Baverel.



"Coffe, c'était un puits de science sur l'alimentation"

Didier Thévenet est en charge de la cuisine centrale à la ville de Lons-le-Saunier. Il avait rencontré plusieurs fois le chroniqueur au franc-parler.

Le directeur de la cuisine centrale de Lons-le-Saunier dans le Jura avait rencontré plusieurs fois le chroniqueur. Interview : Claire Schaffner et Hugues Perret.