Coronavirus : l'hommage à l'urgentiste Eric Loupiac annulé à Lons-le-Saunier

Une cérémonie d'hommage au médecin jurassien décédé du Covid-19 était prévue samedi 5 septembre à Lons-le-Saunier dans le Jura. Son épouse préfère annuler en raison de la reprise de l'épidémie. 
Eric Loupiac, médecin urgentiste dans le Jura est décédé le 23 avril à Marseille après avoir été infecté par le coronavirus covid-19.
Eric Loupiac, médecin urgentiste dans le Jura est décédé le 23 avril à Marseille après avoir été infecté par le coronavirus covid-19. © France 3 Franche-Comté
"Je ne veux pas prendre le risque que quelqu'un soit contaminé" explique Claire Loupiac dans les colonnes du Progrès. L'épouse du médecin urgentiste décédé fin avril du covid-19 renonce à organiser cette cérémonie dans le Jura, où son époux travaillait comme urgentiste à l'hôpital de Lons-Le-Saunier.

Une cérémonie religieuse était prévue à 14 heures en l'église des Cordeliers. Familles, collègues, lédoniens devaient y assister. Un moment très attendu par la famille qui a du inhumer le médecin avec des obsèques en comité restreint dans le sud de la France.

Le 4 août, l'épouse d'Eric Loupiac a porté plainte contre X  pour "homicide involontaire" et "mise en danger de la vie d'autrui". Le médecin avait travaillé sans masques au début de l'épidémie selon sa famille. Son épouse estime qu'il a été contaminé par le virus sur son lieu de travail, sa famille étant confinée. Elle dénonce des "manquements aux obligations de sécurité qui incombaient à l'hôpital et qui sont la cause directe du décès du Dr Loupiac", a indiqué l'avocat de la plaignante, Me Antoine Vey.

Eric Loupiac, 60 ans, était un médecin très engagé et délégué dans le Jura de l'AMUF, l'association des médecins urgentistes de France. Eric Loupiac, est décédé le 23 avril, en réanimation à Marseille où il avait voulu se faire soigner par les équipes du Pr Didier Raoult.

La cérémonie annulée sera reportée à un autre moment en fonction de l'évolution de l'épidémie. Dans le département du Jura, la semaine du 14 au 20 août, 31 personnes ont été testées positives au coronavirus Covid-19. Plus de 1600 tests ont été réalisés selon l'Agence Régionale de Santé. 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société