Économie. SKF annonce 27 millions d'euros d'investissement sur son site du Jura

L'annonce avait été faite ce lundi 13 mai durant le sommet Choose France. La société suédoise SKF avait dévoilé de nouveaux investissements en France, notamment sur son site jurassien. Son directeur, Francis Claude, annonce désormais 27 millions d'euros pour les prochaines années.

L'annonce avait été faite ce lundi 13 mai, à l'occasion du sommet Choose France, à Versailles. L'entreprise suédoise SKF a dévoilé de nouveaux investissements sur ses différents sites français, notamment sur son site de Lons-le-Saunier, dans le Jura, spécialisé dans l'aéronautique.

À lire aussi : Sommet Choose France : des investissements annoncés sur le site SKF dans le Jura

Le directeur du site, Francis Claude, détaille auprès de France 3 Franche-Comté ce mercredi le montant des investissements prévus. "Cela représentera 7 millions d'euros pour le site de Perrigny pour cette année, et 20 millions supplémentaires sur trois ans", explique l'intéressé.

Rénover les infrastructures et augmenter la cadence

Un investissement qui sera d'abord destiné à la rénovation du site "qui date des annéees 70", et qui doit également l'ammener "vers la neutralité carbone" à l'horizon 2028. L'Aerospace pourrait également s'agrandir, que ce soit avec la modfication des bâtiments existants ou le rachat de nouveaux terrains.

Des investissements qui devraient également concerner la rénovation de l'équipement, avec davantage d'automatisation, afin "d'augmenter la production" face à la demande de l'aéronautique. Le site devrait également accueillir de nouvelles compétences, qui n'étaient jusque-là pas présentes sur place. "Cela permettra de réduire les délais de fabrication", détaille Francis Claude. 

Une accélaration de la cadence qui devait créer de nouveaux emplois. "Nous devrions avoir des besoins sur les postes techniques, opérationnels, avec des contrôleurs, des techniciens, dans l'encadrement intermédiaire, et dans l'ingénierie, surtout mécanique", énonce le directeur. 

Un nouvelle dynamique pour le site, qui avait connu en 2020 un Plan de sauvegarde de l'emploi. Francis Claude décrit aujourd'hui 64 emplois supprimés, et une soixantaine de recrutement depuis. "Pour moi, ce plan était un mauvais choix stratégique", énonce aujourd'hui l'intéressé, arrivé à la tête de l'Aerospace jurassien il y a un an. 

"On retrouve un bon niveau de confiance avec les clients et avec le groupe"

Des annonces qui rassurent également les responsables syndicaux de SKF sur place. "C’est toujours une bonne chose d’avoir des investissements sur ce site. On sort d’un PSE. Si ils annoncent des investissements, c’est qu’ils croient en son avenir", réagit Pascal Loureiro, secrétaire général CGT du  Jura et délégué SKF.  Environ 320 salariés et une cinquantaine d’intérimaires y travaillent, selon le l'intéressé. "On retrouve un bon niveau de confiance avec les clients et avec le groupe. les résultats sont bons, grâce au travail des salariés. Il y a eu des difficultés de recrutemement, notamment par manque de place", décrit Michel Genot, responsable syndical CFDT pour le site. "Il y a la concurrence de la Suisse voisine", complète Pascal Loureiro. "Le recrutement a du retard, car les commandes vont arriver", ajoute Michel Genot. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité