Municipales - Coronavirus à Lons-le-Saunier : en attendant les résultats du 1er tour, quelle est la participation ?

Les électeurs et électrices de Lons-le-Saunier, dans le Jura, ont le choix entre six listes au premier tour des élections municipales 2020. / © MAXPPP / Philippe Trias
Les électeurs et électrices de Lons-le-Saunier, dans le Jura, ont le choix entre six listes au premier tour des élections municipales 2020. / © MAXPPP / Philippe Trias

Ce dimanche 15 mars 2020 a lieu le premier tour des élections municipales alors que la France a enclenché le stade 3. Les résultats seront dévoilés à partir de 20 h. A Lons-le-Saunier (Jura), voici ce qu'il faut savoir sur le taux de participation, les enjeux et les listes en présence.

Par Raoul Advocat et la rédaction de France 3 Franche-Comté

Ce 15 mars, la participation était attendue en forte baisse en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Les chiffres confirment la tendance :

  • A midi dans le département du Jura, 19,38 % des électeurs avaient voté contre 24,06% en 2014.
  • A 17h00, la participation est à peine de 33,92 %, contre 58,88 % en 2014

​​​​​​C'est donc un effondrement de quasiment 25 points par rapport au premier tour de 2014. 

 

 

Une succession divisée à Jacques Pélissard 


Qui succédera à Jacques Pélissard (LR), maire de la ville préfecture du Jura depuis 1989 ? A 73 ans, l’avocat et ancien président de l’association des maires de France ne se représente pas. Jacques Pelissard détient un record : à chaque élection, il a été  réélu au premier tour. 

Une liste serait-elle en mesure de rééditer cet exploit ? Rien n'est moins sûr, dans la mesure où, ce dimanche 15 mars, le paysage politique des municipales lédoniennes semble morcelé : 

  • Christophe Bois, LREM, liste  "Vivre Lons" a reçu le soutien du maire sortant Jacques Pélissard. Il est également conseiller départemental
  • John Huet, LDVC Divers centre, liste "Atouts Lons", faisait partie de la majorité de Jacques Pélissard, avant de se voir retirer sa délégation d’adjoint
  • Christophe Perny, LDIV Divers, liste "J'aime Lons"', ancien président du conseil départemental du Jura, ex-Ps, exclu de LREM car il a maintenu sa candidature face à Christophe Bois
  • Jean-Yves Ravier, LDVG Divers gauche, liste "Changer de cap", soutenu par le PS, le PCF et EELV. Il est conseiller municipal d'opposition et conseiller communautaire 
  • Géraldine Révy, LEXG Extrême gauche, liste "Lons en commun", soutenue par la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, lequel est originaire de Lons 
  • Johanne Morel, LEXG Extrême gauche, liste "Lutte Ouvrière-Faire entendre le camp des travailleur"

 

 
 

Taux de participation en 2014

Aux dernières élections municipales, en 2014, la taux de participation au premier tour a été de 59,76 %. Qu'en sera-t-il ce dimanche 15 mars ? La crise sanitaire du coronavirus risque bien de modifier la donne et d'influence à la baisse ce taux de participation.


Quelle est la couleur de l’électorat à Lons-le-Saunier ? 

La ville de Lons-le-Saunier compte 17 291 habitants (statistiques de l'INSEE en 2017). Elle a voté Jacques Pélissard pendant 31 ans. Le vote est donc bien ancré à droite.

A la présidentielle de 2017, les Lédoniens avaient voté pour Emmanuel Macron. Au premier tour, il était arrivé en tête à Lons (24.75 %) devant Jean Luc Mélenchon (23.84 %), François Fillon (20.64%), Marine Le Pen (16.27 %).
A la législative de 2017, Danielle Brulebois, candidate LREM, a été élue député avec 52.64% des voix devant Cyrille Bréro (LR   47.36%).
 


Tous les résultats des élections municipales en Bourgogne-Franche-Comté


► sur notre page spéciale MUNICIPALES 2020

► sur la page résultats de franceinfo



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus