Marathon Pasteur d'Arbois à Dole (Jura) : 2 heures 40 et une bonne ambiance !

© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions

La 3e édition du marathon Pasteur se déroulait ce dimanche 13 octobre, entre Arbois et Dole, avec un public survolté.

Par Baptiste Galmiche

Après 2 heures, 40 minutes et 24 secondes, parti d'Arbois, Damien Guignot franchit la ligne d'arrivée, à Dole.

Le marathonien sourit, savoure sa victoire, un peu particulière pour lui. "Il y a juste un an, j'ai été opéré du tendon d'Achille et, à cette époque-là, j'avais un plâtre. Il a fallu revenir progressivement", raconte-t-il.
 

Ambiance dans le public


"2 heures 40, ce n'est pas excellent, mais vu le parcours c'est correct." Cependant, au-delà du résultat sportif, c'est l'ambiance que le Bisontin va retenir. "Le public est excellent, on n'arrête pas de vous encourager partout où vous passez". Une spectatrice confirme : "Quand on est dans un effort pareil, on a envie d'entendre le public. En plus, le nom des coureurs est inscrit sur les dossards. Du coup, on peut les encourager", s'écrie-t-elle avant de s'interrompre : "Allez ! allez ! allez !"
 
© Hugues Perret - France-Télévisions
© Hugues Perret - France-Télévisions

Le public retiendra également un coureur un peu particulier : Gilbert Dantzer, alias Jésus, qui porte une croix sur son dos, 265 marathons au compteur. "C'est pour s'amuser. Il n'y a pas que la performance ! Il faut faire plaisir au public !"

Au total, 1 000 coureurs ont été enregistrés sur l'ensemble des parcours. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus