Le Jurassien Benjamin Melot va s'élancer pour le Dakar 2018

Benjamin Melot sur le parcours des Combes Grondées, à Saint-Symphorien-de-Marmagne (Saône-et-Loire) / © France 3 Bourgogne
Benjamin Melot sur le parcours des Combes Grondées, à Saint-Symphorien-de-Marmagne (Saône-et-Loire) / © France 3 Bourgogne

Le jeune pilote de 29 ans, orginaire du Jura, participe à la 40e édition du Dakar, qui aura lieu du 6 au 20 janvier 2018.

Par Valentin Chatelier

Benjamin Melot va parcourir à moto les paysages sud-américains. Un jeune Jurassien de 29 ans fait le Dakar 2018, qui a lieu du 6 au 20 janvier 2018 entre le Pérou, la Bolivie et l'Argentine.

Même s'il vit à Dubaï, il a choisi la Bourgogne pour terminer son entraînement à ce rallye. "C’est vrai qu’en Bolivie on aura sûrement beaucoup de pluie. Ce sera similaire à ce genre de pistes, mais peut-être beaucoup plus boueux aussi. Il faut trouver un endroit plutôt polyvalent pour pouvoir essayer la moto", explique-t-il sur le parcours des Combes Grondées, à Saint-Symphorien-de-Marmagne (Saône-et-Loire).

Son objectif ? "Terminer le Dakar, rejoindre la ligne d’arrivée à Córdoba en bonnes conditions, en forme, pas blessé, et prendre du plaisir sur le rallye", détaille celui qui courra avec le numéro 39, clin d'oeil à son Jura natal.

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne


Mécanicien sur le Dakar pendant 6 ans 


Benjamin Melot connaît bien cette course. Pendant 6 ans, il a été mécanicien pour de grands pilotes sur cette épreuve.

Son mécanicien a même travaillé avec lui. "Je connais Benjamin depuis très longtemps. On a travaillé ensemble, maintenant je travaille pour lui. On essaie de ne pas trop se mettre la pression, mais je veux que ça fonctionne comme si c’était un pilote standard", fait-il remarquer.

De nombreuses protections


Le pilote a tout prévu pour limiter les risques : protections cervicales, protections dorsales, protections pour les coudes et l'avant du corps. "En cas de chute ou de contact avec l’avant de la moto c’est important d’être protégé", prévient-il. Il pourra alors s'élancer en sécurité en janvier 2018 sur ce parcours sud-américain.


Un reportage de Damien BOUTILLET, Cécilia BRES et Philippe SABATIER avec
Benjamin Melot, motard candidat au rallye Dakar
Brice Grossin, mécanicien de Benjamin Melot

Le Jurassien Benjamin Melot va s'élancer pour le Dakar 2018

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus