• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La fin du sac plastique

Le sac plastique est encore toléré jusqu'en janvier 2017 pour emballer les fruits, légumes et la viande. / © Denis Colle
Le sac plastique est encore toléré jusqu'en janvier 2017 pour emballer les fruits, légumes et la viande. / © Denis Colle

Depuis le 1er juillet, les sacs plastiques ne peuvent plus être distribués en magasin. Les enseignes proposent à la place des sacs papier, ou des cabas réutilisables, payants dans la grande majorité des cas. 

Par Emmanuel Rivallain et Aude Sillans

Le chiffre est impressionnant, cinq cents sacs plastiques sont distribués en magasin toutes les secondes...enfin, étaient distribués. Depuis le 1er juillet, les poches, pochons, sacs qui crissent sous les doigts des consommateurs sont interdits. Ils restent tolérés jusqu'en janvier 2017 pour emballer la viande, les fruits et les légumes. C'est une disposition de la loi sur la transition énergétique. 

Longtemps sur le banc des remplaçants, le sac en papier peut désormais jouer les vedettes à la caisse, au côté du bon vieux cabas. Les consommateurs devront en revanche mettre la main au porte-monnaie dans la plupart des cas pour ne pas repartir avec leurs courses dans les bras. Comme le plastique d'emballage constitue entre 5 et 10 % du prix, il faut espérer quelques économies en contre-partie. 

En 2014, en France, dix-sept milliards de sacs ont été distribués. Ces emballages mettent des centaines d'années à se dégrader, ils tuent de nombreuses espèces marines et polluent les mers. C'est la seule "espèce" en voie de disparition dont on pourra se réjouir. 

La fin des sacs plastiques
Depuis le 1er juillet, plus aucun sac plastique n'est distribué en caisse des magasins. Avec Benoit Faivre, chef de rayon frais, Magalie Neuville, directrice magasin et Amélien Grandvaux, épicerie en vrac. Un reportage d'Emmanuel Rivallain et Denis Colle



A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus