La Réunion : la maire de La Chenalotte Brigitte Ligney toujours introuvable, des recherches se poursuivent

Depuis le lundi 26 juillet, la maire de la commune de La Chenalotte (Doubs) est portée disparue sur l’île de La Réunion. Malgré des conditions météorologiques compliquées, des recherches ont lieu dans le secteur du Piton de la Fournaise où elle était partie randonner avec son mari.
Brigitte Ligney a disparu depuis le lundi 26 juillet.
Brigitte Ligney a disparu depuis le lundi 26 juillet. © Gendarmerie de La Réunion

Toujours aucune trace de Brigitte Ligney. Disparue depuis le lundi 26 juillet, la maire de La Chenalotte n’a toujours pas été retrouvée. Comme le rapportent nos confrères de Réunion 1ère, les recherches ont officiellement été arrêtées samedi 31 juillet après un nouveau survol de la zone par un hélicoptère de la gendarmerie. De son côté, la famille de la randonneuse continue les recherches en arpentant les sentiers accompagnés de trailers expérimentés et à l’aide de drones. Lundi 2 août, un hélicoptère privé devrait pouvoir survoler la zone, d’après des informations de Réunion 1ère

Âgée de 63 ans et randonneuse confirmée selon ses proches, Brigitte Ligney est partie, lundi 26 juillet, en direction du Piton de la Fournaise sur l’itinéraire du GR R2, toujours selon Réunion 1ère. Son mari qui l’accompagnait a prévenu les gendarmes après avoir perdu sa trace quand le brouillard s’est levé. Il a pu être secouru le lendemain par les militaires. La randonneuse qui effectuait son premier voyage sur l’île, n’est pas familière avec les sentiers escarpés rendus encore plus dangereux en cas de conditions météorologiques compliquées. 

La météo complique les recherches

Dès l’annonce de sa disparition, de nombreux moyens humains ont été déployés. Des recherches ont débuté dès le lundi soir et se sont poursuivies malgré le mauvais temps. La gendarmerie de La Réunion indiquait, jeudi 30 juillet, qu’une soixantaine de militaires du PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne) étaient mobilisés en plus d’autres moyens logistiques. 

Pour rappel, la dernière fois que la maire de La Chenalotte a été aperçue, elle portait un tee-shirt à manches courtes de couleur jaune de marque CRAFT, une veste à capuche grise, un bermuda de couleur marron/orange, des chaussures de randonnée de couleur turquoise et de marque Millet et un sac à dos jaune.

Dans le Doubs, dans le village situé à quelques kilomètres de la frontière suisse, la disparition de Brigitte Ligney a suscité l’émoi. Sur le site de la mairie de La Chenalotte, les élus tiennent informés les 476 habitants de la commune. 

Voici le reportage de Réunion 1ère auprès de la famille et des proches de Brigitte Ligney qui poursuivent leurs recherches sur l'île de La Réunion.

Reportage Réunion 1ère : La famille de Brigitte Ligney à la Réunion pour continuer les recherches

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
randonnée nature disparition faits divers