• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Logement : les permis de construire sont en forte baisse en Bourgogne-Franche-Comté

Les mesures du plan logement ont été dévoilées, ce mercredi 20 septembre 2017 par le gouvernement.
Les mesures du plan logement ont été dévoilées, ce mercredi 20 septembre 2017 par le gouvernement.

Le nombre de permis de construire a fortement baissé en France ces derniers mois. Les chiffres confirment l'essoufflement du marché de l'immobilier neuf. Une tendance qui est particulièrement marquée dans la région Bourgogne-Franche-Comté.
 

Par B.L. avec AFP

"Le logement plonge"

Après deux années de progression régulière, le marché du logement neuf donne des signes d'essoufflement depuis le début de l’année 2018.
C’est ce qui ressort des chiffres communiqués par le ministère de la Cohésion des Territoires mercredi 29 août.

Entre mai et juillet 2018, le nombre de permis de construire s’élève à 119 900, soit un recul de 12,1% par rapport à la même période de 2017. C'est une dégradation très marquée et concentrée sur le mois dernier. En effet, d'avril à juin, les chiffres n'avaient baissé que de 4,3%.

"Le mois de juillet est calamiteux : cette fois le logement plonge", déclare Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB).


 
les permis de construire ont fortement baissé en Bourgogne-Franche-Comté entre août 2017 et juillet 2018 / © SDES
les permis de construire ont fortement baissé en Bourgogne-Franche-Comté entre août 2017 et juillet 2018 / © SDES

 

Une baisse de 10 % en Bourgogne-Franche-Comté

Le recul des permis de construire s'accélère pour les logements individuels et collectifs. Sur un an, la baisse nationale s’élève à 4,5% entre août 2017 et juillet 2018.

En Bourgogne-Franche-Comté, la baisse atteint 10,1% sur un an : seulement 12 400 logements (dont 6 500 logements individuels) ont été autorisés sur les 12 derniers mois.

Dans ce contexte morose, le gouvernement mise surtout sur la relance de l'offre dans le cadre de son projet de loi sur le logement, dit Elan.
Le texte doit être définitivement adopté par les parlementaires en septembre.

L’Etat promet de "construire plus, mieux et moins cher" grâce notamment à l’allégement des normes. Il mise aussi sur des mesures destinées à limiter les recours contre les permis de construire.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus