Loi travail : les opposants ont organisé une 7e journée de mobilisation

Le projet de réforme du code du travail a décidément du mal à passer. Partout en France, une 7e journée de protestation en l’espace de deux mois était organisée jeudi 19 mai 2016.


Depuis plusieurs semaines, les opposants au projet de loi travail dénoncent un texte jugé trop favorable aux entreprises.
Le projet de loi Travail a été adopté en première lecture le 12 mai grâce au recours de l'article 49-3 de la Constitution. Mais, la tension est toujours là.

Après celles du 12 mai et du 17 mai, une nouvelle journée d’action nationale a été organisée dans toute la France jeudi 19 mai. Des perturbations ont eu lieu notamment dans les transports.

A la SNCF, un mouvement lancé par la CGT-Cheminots et SUD-rail vise à peser sur les négociations autour du futur cadre social des cheminots. Il s'inscrit aussi dans la contestation du projet de loi travail.
A Dijon, le réseau de bus et de tramway Divia a aussi été perturbé.

Qui a manifesté ?


Une manifestation était organisée pour protester contre le projet de réforme du code du travail jeudi 19 mai 2016. C’était la 7e journée nationale de mobilisation. A Dijon, les organisateurs de la manifestation ont innové en évitant l'hyper-centre-ville. Mais l’initiative n'a complètement rempli ses objectifs. Intervenants : -Sandrine Mouret, secrétaire départementale CGT -Edouard Guerreiro, secrétaire général UD FO 21 -Lise Guyon -Denis Favier, président de Shop in Dijon -Aleth Poupon, UD CGT 21
Reportage : Anne Berger et Ji Li / Montage : Laurence Crotet-Beudet / Intervenants :
  • Sandrine Mouret, secrétaire départementale CGT
  • Edouard Guerreiro, secrétaire général UD FO 21
  • Lise Guyon
  • Denis Favier, président de Shop in Dijon
  • Aleth Poupon, UD CGT 21

Côte-d'Or

  • Dijon : des cortèges partant de différents points de la ville (Bourse du travail, rectorat, avenue du Drapeau, agence Pôle Emploi des Corroyeurs) se sont retrouvés vers 15h30 place de la République pour converger vers la place Darcy via le boulevard de la Trémouille. Il y avait environ 700 personnes dans le cortège au plus fort de la manifestation, selon la police. Il n'y a pas eu d'interpellations, a-t-elle précisé vers 18h30.

Saône-et-Loire 

Yonne

  • Auxerre : un rassemblement a eu lieu à partir de 13h30 devant la Maison des syndicats, rue Max Quantin.
  • Sens : les opposants avaient rendez-vous à 10h30, place de la République.

La mobilisation se poursuit contre le projet de réforme du code du travail. Pour protester contre la loi travail, une 7e journée d'action en l’espace de deux mois était organisée jeudi 19 mai 2016. Plusieurs centaines de manifestant se sont retrouvées à Chalon-Saint-Saône. Intervenants : -Alexia Ratajski, vendeuse -Fanny Rudot, vendeuse -Vincent Castagnino, instituteur
Reportage : Fanny Borius et Cécile Claveaux / Montage : Carlos Zappalá / Intervenants :
  • Alexia Ratajski, vendeuse
  • Fanny Rudot, vendeuse
  • Vincent Castagnino, instituteur

Après deux mois de manifestations multiples, ce sont les policiers qui sont montés au créneau mercredi 18 mai pour protester contre les incidents et les violences qui émaillent parfois les cortèges contre le projet de loi Travail. Ils dénoncent la "haine" dont ils estiment être l'objet.

A noter que les déplacements étaient perturbés sur les rails, mais aussi sur les routes et dans les airs car de nombreuses grèves et actions de protestation contre la loi travail sont au programme dans les prochains jours.