Longvic : les premiers gardes civils espagnols ont terminé leur formation à l'école de gendarmerie

La promotion de 120 gardes civils espagnols a terminé ses cinq mois de formation à l’école de gendarmerie de Longvic. Une cérémonie officielle, mardi 28 mai 2019, a marqué cet événement, qui constitue une première européenne.

Qui sont ces stagiaires espagnols ?

Les participants hispaniques à ce "projet franco-espagnol novateur", selon les autorités militaires, sont arrivés mardi 10 janvier 2019 à l'école de gendarmerie de Longvic.

Un détachement composé de 16 cadres et 120 élèves, 100 hommes et 20 femmes. Ils ont été sélectionnés parmi plus de 500 volontaires. 20 à 30 % d’entre eux parlent déjà français et tous ont bénéficié d’un apprentissage de notre langue.
 


Ce projet est un échange : en 2018, 20 cadres français et 120 élèves gendarmes ont suivi 9 mois de formation en Espagne, à Valdemoro.
 

Quel est le contenu de la formation ?

La formation des stagiaires est dispensée en Espagne et en France par des cadres des deux pays. Selon le document de la gendarmerie nationale, "le projet pédagogique permet l’instruction complète des élèves afin qu’ils soient parfaitement opérationnels au moment de rejoindre leur première affectation."

La formation repose sur quatre thématiques : "le contrôle des flux migratoires, la lutte contre le terrorisme, la lutte contre la criminalité organisée transfrontalière et la connaissance mutuelle."

Les formations croisées représentent un volume de 600 heures de cours, dont 180 heures de langues.

Pourquoi cette première européenne a-t-elle vu le jour ?

Cette formation commune a pour objectif de partager des méthodes de travail et de créer une culture policière commune, pour "améliorer l'action dans les zones frontalières et dans le domaine de la coopération internationale."

 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société défense europe