• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Luc Schuiten, hôte d’honneur de la saline d’Arc-et-Senans

L'exposition "les panoramas 2100" et le Festival des jardins rendent hommage au travail de Luc Schuiten / © Saline royale d'Arc-et-Senans
L'exposition "les panoramas 2100" et le Festival des jardins rendent hommage au travail de Luc Schuiten / © Saline royale d'Arc-et-Senans

La Saline royale d’Arc-et-Senans accueille un architecte dessinateur contemporain, Luc Schuiten. Une exposition "les panoramas 2100" et des jardins éphémères nous entraînent dans son univers. Pour lui, la nature et le végétal sont au cœur de la ville de demain.
 

Par Fatima Larbi

Luc Schuiten et Claude Nicolas Ledoux ont en commun l’architecture et l’utopie. C’est pour cela que, même si 2 siècles les séparent, la Saline d’Arc-et-Senans a eu l’idée d’organiser leur rencontre à travers 2 événements. L’exposition temporaire "les panoramas 2100"  qui présente la ville de demain de Luc Schuiten et le Festival des jardins qui s’inspire de ses visions végétalisées et poétiques.

Hubert Tassy, directeur de la Saline royale d’Arc-et-Senans, est l’invité de 9H50 le matin en Bourgogne-Franche-Comté du 29 Juin 2018.
 
Re(voir) 9H50 le matin à la Saline royale d'Arc-et-Senans


Claude Nicolas Ledoux et la Saline royale d’Arc-et-Senans


C’est en 1775 que débute la construction de la saline d’Arc-et-Senans, à la demande de Louis XV, pour se terminer en 1719. Cette manufacture, destinée à la production de sel, est  l’œuvre de Claude Nicolas Ledoux. C'est un architecte du siècle des lumières, utopiste et visionnaire, qui réinvente l’architecture de son époque. La saline royale en est un témoignage. Une construction en forme d’arc de cercle, à la géométrie impeccable, qui abrite à la fois la production et les habitations de ceux qui y travaillent. La Saline reste en activité jusqu’en 1895, date à laquelle elle doit fermer, suite à la concurrence du sel marin acheminé par chemin de fer.
Saline d'Arc-et-Senans : une architecture destinée à rendre la vie meilleure / © Saline royale d'Arc-et-Senans
Saline d'Arc-et-Senans : une architecture destinée à rendre la vie meilleure / © Saline royale d'Arc-et-Senans
Classée au patrimoine mondial de l’ENESCO, depuis 1982, elle est un témoin précieux de l’histoire de l’architecture industrielle. Des expositions permanentes en témoignent : "mémoires du lieu", "Histoire de sel". Quant au musée Ledoux, il rappelle que Claude Nicolas Ledoux est un précurseur dans l’histoire de l’architecture. Avec la saline royale, il formalise sa vision d'une architecture destinés à rendre la société meilleure, une Cité idéale. Il est considéré comme l'un des pères du courant utopiste qui a inspiré Luc Schuiten.

Luc Schuiten  et l’exposition "Les panoramas 2100 "


En 2018 la saline d’Arc et Senans ouvrent ses portes à l’architecte dessinateur belge Luc Schuiten. Il partage avec le créateur des lieux une vision novatrice de l’architecture, un goût pour l’utopie et le souhait d’imaginer la société de demain. Jusqu’au 21 octobre 2018, l’exposition "Les panoramas 2100"  nous invite à découvrir sa vision de la ville de demain à travers ses dessins et ses machines. Une vision optimiste où le végétal et le monde vivant, ainsi que les modes de transports écologiques, sont au cœur de la cité. La végétalisation, dont on parle beaucoup aujourd'hui, est au centre du travail de cet architecte depuis 40 ans.
L'exposition "Les panoramas 2100" donne la vision de la ville de demain de Luc Schuiten / © Saline royale d'Arc-et-Senans
L'exposition "Les panoramas 2100" donne la vision de la ville de demain de Luc Schuiten / © Saline royale d'Arc-et-Senans
Observateur de la nature et des écosystèmes  il est adepte du bio mimétisme : il s’inspire du monde vivant pour ses constructions. Dans les années 70 il est le premier architecte en Europe à imaginer et construire une maison autosuffisante, Oréjona, qui utilise l’énergie solaire et le vent. Pour le transport, il revient à la source, s’inspire des oiseaux, utilise l’énergie du soleil et imagine un engin futuriste "l’ornitoplane à ailes volantes". 

Luc Schuiten et le Festival des jardins


En 2018, Luc Schuiten et ses cités végétales inspirent aussi le 18 eme Festival des jardins de la Saline d’Arc et Senans. Cette année il s’intitule "Luc Schuiten côté jardin".
Luc Schuiten puise son inspiration dans le monde végétal / © Saline royale d'Arc-et-Senans
Luc Schuiten puise son inspiration dans le monde végétal / © Saline royale d'Arc-et-Senans
Des paysagistes conçoivent ces jardins éphémères et 600 élèves, venant d’une vingtaine d’établissements scolaires du Grand Est, se relayent pour leur donner vie. Un moment où ils sont aussi sensibilisés à de bonnes pratiques qui permettent la protection de l’environnement. Jusqu’au 21 octobre 2018, on peut découvrir l’univers de ce Jules Verne des temps moderne à travers 10 jardins différents, aux noms évocateurs : Métamorphose, Habitat nature, La cité lotus, La société des harbitarbres...






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus