Lugny-lès-Charolles : la “Tour Eiffel” va pouvoir rester en place

La Tour Eiffel, du moins sa réplique, est connue des habitants de la région de Lugny-lès-Charolles / © FTV
La Tour Eiffel, du moins sa réplique, est connue des habitants de la région de Lugny-lès-Charolles / © FTV

Une association voulait que l'édifice en place depuis plus de 40 ans soit démonté car il nuisait visuellement selon elle au Château de Lugny, tout proche. Le maire a trouvé un accord, la "Tour Eiffel" va pouvoir rester là où elle est.

Par Matti Faye

En novembre dernier, nous vous parlions de cette réplique de la Tour Eiffel, installée à Lugny-lès-Charolles en Saône-et-Loire. Une association basée à Paris, la société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF), avait déposé un recours en justice pour obtenir le démontage de cet édifice. Saisie par l'un des propriétaires du château, l'association estimait que la proximité de cette tour de 15 mètres de haut avec le château de Lugny, un bâtiment classé, créait une nuisance visuelle.

"Autour du château, il y a une zone de protection de 500 mètres dite 'zone de protection du patrimoine' qu'il faut respecter en matière d'urbanisme, rappelle le maire de la commune Patrick Bouillon. Elle impose qu'à chaque fois qu'il y a un projet de construction à travers un permis de construire, ou une modification plus modeste, un passage vers des architectes des bâtiments de France est obligatoire." Mais il y a une dizaine d'années, la SARL Chambreuil, l'entreprise où est installée la tour ,a réalisé des travaux sans faire cette démarche préalable obligatoire auprès des bâtiments de France. C'est cet événement qui a déclenché la mobilisation de la SPPEF. 

Bonne nouvelle, un accord a pu être trouvé avec l'association et la tour va pouvoir rester en place. Le maire l'a annoncé officiellement lors de sa cérémonie de vœux, le 3 janvier 2020. La zone artisanale où est la société Chambreuil ne s'étendra pas davantage. "J'ai fait le constat que depuis vingt ans, dans cette zone artisanale, une seule entreprise a profité  des droits de construction [la SARL Chambreuil]. J'ai proposé un accord à l'association : je leur ai garanti que le prochain document d'urbanisme de Lugny sera grandement en faveur de la protection du patrimoine. Et qu'en échange, ils faisaient un trait sur le passé, y compris la présence de la tour", détaille le maire de Lugny-lès-Charolles.
​​​​​​​
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus