• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Marcigny : l'ARS annonce la fermeture d’un service de l’hôpital

Les 25 lits du service arseront répartis entre les hôpitaux de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) et de Charolles (Saône-et-Loire). / © France 3 Bourgogne
Les 25 lits du service arseront répartis entre les hôpitaux de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) et de Charolles (Saône-et-Loire). / © France 3 Bourgogne

Le service des soins de suite et de réadaptation de l’hôpital de Marcigny (Saône-et-Loire) va fermer, l’annonce a été faite le 26 avril dernier par l’Agence régionale de santé (ARS). Elle a été reçue comme un choc.

Par Valentin Chatelier

Un plan de réhabilitation de 4 millions d’euros avait été validé en 2016. Mais ce service va bien fermer ses portes, à l’hôpital de Marcigny, en Saône-et-Loire.

Pour René Hautier, dentiste à la retraite et conseiller municipal de la commune, ce n’est pas normal. Il entend bien mener la fronde. "C'est un hôpital qui est très important. Il y a un impact sur une population de 25-30 kilomètres à la ronde autour de Marcigny. Il concerne la Saône-et-Loire, mais aussi le département de la Loire et de l’Allier", lance-t-il.

Les 25 lits seront répartis


Le service compte 35 salariés. Les 25 lits seront répartis entre les hôpitaux de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) et de Charolles (Saône-et-Loire).

Le maire de Marcigny, lui, ressent cette fermeture comme un coup de poignard. "On a des engagements de l’ARS, des lettres de 2014 qui nous disent que le projet a été vu, qu’il est viable avec une possibilité d'investissement à 4 millions. On avait différentes informations qui mettaient vraiment confiance. Et là, sans préparation, on nous annonce ça d'une manière brutale", déplore-t-il.

Un rassemblement contre cette fermeture est prévu le 26 mai 2018.


Un reportage de Michel GILLOT, Anthony BORLOT et Laurence CROTET-BEUDET avec
René Hautier, conseiller municipal de Marcigny
Louis Poncet, maire (DVG) de Marcigny

Marcigny : une fronde contre la fermeture d’un service à l’hôpital

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus