Médecin le jour, humoriste la nuit : les drôles de vies du docteur Laplante

Généraliste à Mouchard dans le Jura, Hervé Laplante est mieux placé que quiconque pour nous raconter ses Petites histoires de la médecine, son dernier spectacle. A voir ce vendredi à Besançon. 

Par Adrien Gavazzi

Médecin le jour, humoriste la nuit : les drôles de vies du docteur Laplante
Avec Hervé Laplante, médecin généraliste à Mouchard. Reportage de Laurent Ducrozet et Hugues Perret.

Comment est né le stéthoscope ? Qui étaient les premiers chirurgiens ? Et sinon, les fistules de Louis XIV, on en parle ? Jamais méchant, souvent érudit et toujours drôle, Hervé Laplante revient sur les planches avec ses Petites histoires de la médecine


Gilet de costume, sourcil noir, le Jurassien installé à Mouchard est médecin de campagne, à la ville comme à la scène. Dans son dernier spectacle (écriture : Guy Boley ; mise en scène : Denis Verguet), il est aux prises avec une vieille hypocondriaque, la mère Ruffiaud, toujours elle, ce genre d'arrière-grand-tante aigrie qu'il a sans doute croisée un jour dans son cabinet. 

Voilà pour le fil rouge, prétexte à une histoire de la médecine, aussi accessible que documentée, dans la droite lignée des Folles aventures du docteur Cloné, son précédent one-man-show.

Plus qu'un passe-temps, le généraliste vit la scène avec passion ; c'est sa thérapie à lui. L'argent ? Pas vraiment sa motivation : les bénéfices des Petites histoires de la médecine iront à une association qui lutte contre la pauvreté à Madagascar.

Hervé Laplante a attrapé le virus de la scène il y a quelques années déjà. Heureusement pour nous, la guérison n'est pas pour demain : le Jurassien songe même à se produire au festival d'Avignon cet été. Ce vendredi, il sera au Petit Kursaal de Besançon (billets en vente ici). Nul besoin d'ordonnance pour s'y rendre.

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus