Mélisey : l'équipe de France féminine de pêche à la mouche est en Haute-Saône ce week-end

Les 5 et 6 juin 2021, trois représentantes de l'équipe de France féminine de pêche à la mouche sont à Mélisey, en Haute-Saône, pour faire découvrir leur discipline. 

© Frédéric Buridant - France 3 Franche-Comté

A la mi mai, nous vous donnions 10 conseils pour débuter et se mettre à la pêche à la mouche dans les rivières de Franche-Comté (lire notre article). Ce week-end, c'est l'occasion d'admier des professionnelles de la discipline en Haute-Saône, à Mélisey et de venir se renseigner avant de se lancer. En effet, trois membres de l'équipe de France féminine de pêche à la mouche sont présentes pour faire découvrir leur discipline. Il s'agit de Anouck Mattoni, Julie Quillard et Pauline Pecora.

© Antoine Laroche - France 3 Franche-Comté

Ces dernières investissent les bords de l'Ognon, à La Praille à Mélisey, ce samedi 5 et dimanche 6 juin de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures.

Le but pour elles et la Fédération de pêche ? Démocratiser cette pratique, prouver qu'elle est accessible et encourager les femmes à s'y mettre. En effet, de manière générale, la pêche est pratiquée par une majorité d'hommes en France, pourtant elle reste évidemment accessible à toutes et à tous. Ces dernières années, la pêche à la mouche, longtemps jugée élitiste s'est démocratisée. Elle attire de plus en plus d'adeptes et de curieux. 

Une pratique assez technique

C'est une activité un peu différente de la pêche classique. "La pêche à la mouche est une pratique sportive assez technique qui demande pas mal d’expérience. Elle s’adresse aux pêcheurs qui accordent de l’importance au respect de l’environnement. Le matériel nécessaire pour la pêche à la mouche est très spécifique. On note que la mouche en elle-même est un élément essentiel de la technique que vous choisirez" détaille le site internet FFPML, Club de pêche à la mouche et au lancer.

La truite est le poisson le plus souvent ferré à la mouche, cependant le brochet, le bar, le saumon ou le silure sont aussi prisés des pêcheurs ou des pêcheuses à la mouche. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie