Un menhir découvert lors de travaux d’entretien de la voirie en Saône-et-Loire

Le menhir a été déplacé et des fouilles archéologiques ont été faites. / © Département de Saône-et-Loire
Le menhir a été déplacé et des fouilles archéologiques ont été faites. / © Département de Saône-et-Loire

Par Toutatis ! Des travaux d’entretien de voirie sur la route départementale 980 ont été stoppés quelques temps après la découverte d’un menhir. Rien que ça ! Ce dernier a été déplacé et des fouilles archéologiques ont été faites. 

Par Quentin Cezard

Par Toutatis ! Des travaux d’entretien de la voirie sur la route départementale 980 ont été stoppés quelques temps après la découverte d’un menhir. Rien que ça !

Il s’agissait de réparer le mur de Fusanne qui soutient la RD 980, dans la commune de Vineuse-sur-Frégande en Saône-et-Loire. Des travaux « habituels » pour le département. Jusqu’à la découverte d’un menhir… Ce dernier appelé menhir des Ublaies a été signalé à la Drac (Direction régionale des affaires culturelles). Cette dernière a mandaté l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) pour procéder à des fouilles archéologiques.
 
Le menhir a été déplacé / © Département 71
Le menhir a été déplacé / © Département 71


Le Département a procédé au déplacement de cet édifice, considéré comme obstacle latéral. Le mégalithe trouvera place, non loin de là, sur décision du Département de Saône-et-Loire, en un lieu qui le valorisera davantage tout en assurant la sécurité des usagers de la voirie. On évoque une aire d’autoroute.

La fouille a permis aux archéologues de l’Inrap de confirmer que le vestige préhistorique n’est pas en place. Il a, semble-t-il, été déplacé à la période contemporaine (fin du XIXe- début du XXe) afin de tenir lieu de pilier de portail et de borne kilométrique. Les différents vestiges (fragments de bouteilles ou de terre vernissée) permettent d’envisager cette datation.

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus