• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Météo en Bourgogne-Franche-Comté : cette semaine sera printanière, quasi-estivale !

© Pixabay
© Pixabay

Le soleil doit s'installer pour une belle semaine en Bourgogne-Franche-Comté, dès ce lundi. De quoi remonter le moral après un hiver particulièrement pluvieux. 

Par SR

"C'est vrai que nous sommes sur des valeurs remarquables en terme de pluie, sur une période allant du 1er décembre au 31 mars. À Besançon, par exemple, nous sommes sur un cumul de plus de 500 mm, ce qui représente la moitié d'une année normale. Il faut remonter à 1994-1995 pour voir ces chiffres dépassés" nous explique Bruno Vermot-Desroches, chef du centre météorologique de Besançon pour Météo France.

En effet, l'hiver a été long et humide en Bourgogne-Franche-Comté. Les températures n'ont pas été extrêmement froides mais elles ont été très variables, passant parfois du très froid au très doux. Ajoutez à cela, "un déficit d'ensoleillement conséquent" selon Météo France, et vous obtiendrez des variations d'humeur potentielles, chez certaines personnes sensibles à la lumière.

Cette dernière joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne. Elle contrôle plusieurs fonctions du corps suivant des rythmes bien précis, comme les cycles d’éveil et de sommeil et la sécrétion de diverses hormones selon l’heure du jour. Mais par chance, le soleil arrive ! 

Une semaine quasi-estivale


"Ce ne sont que des prévisions mais l'indice de confiance augmente depuis deux jours" détaille Bruno Vermot-Desroches en expliquant que la première semaine d'avril a été chaude, comparée aux moyennes saisonnières puisqu'on "a presque battu des records dimanche dernier".

Le beau temps doit donc s'installer sur notre région la semaine prochaine, même si quelques averses orageuses persisteront, sur la Franche-Comté notamment. La plus belle journée devrait intervenir jeudi 26 avril, avec des températures pouvant aller jusqu'à 24 degrés par endroit.

Attention ! L
e beau temps et la progression des pollens constituent un cocktail explosif pour les personnes allergiques.
Celles-ci doivent être particulièrement vigilantes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus