Météo : des records de fraîcheur battus dimanche à Dijon et Mâcon

Ça ne vous a pas échappé, il a fait froid dimanche. À Dijon et à Mâcon, avec des températures en-dessous de 10 degrés, des records de fraîcheur pour un mois de septembre ont même été battus.

Illustration.
Illustration. © Pixabay
L'automne est là, pas de doute. De la pluie, du froid et une envie pressante de rester sous un plaid. Dimanche 27 septembre, le thermomètre est resté bien bas en Bourgogne, Météo France a même relevé des records de fraîcheur pour un mois de septembre à Dijon et à Mâcon.

La station de Dijon-Longvic a ainsi enregistré une température maximale de 9,7 °C dimanche. C'est la plus faible maximale mesurée pour un mois de septembre par Météo France à cet endroit. Le précédent record, de 10,0 °C tout rond remontait à 1931. La station a été mise en service en 1921. 
 

À Mâcon, Météo France a enregistré dimanche 27 septembre une maximale de 9,9 °C. C'est un dixième de degré de moins que le précédent record pour un mois de septembre, datant de 1979. La station de Mâcon-Charnay a été mise en service en 1943.
 

À Nevers, il a fait froid mais pas assez pour battre un record de fraîcheur. La maximale mesurée dimanche, de 11,9 °C, est la quatrième la plus basse mesurée en septembre. Le record de fraîcheur pour la station de Nevers-Marzy est de 10,6 °C et date de 2008. La station a été mise en service en 1946.
 

Du côté d'Auxerre, on n'a pas non plus battu de record dimanche. La maximale mesurée était de 13,3 °C, la cinquième valeur la plus basse pour un moi de septembre. Le record est lui de 11,6 °C, il date de 2007. La station d'Auxerre-Perrigny est en service depuis 1936.
 

Il y a moins de deux semaines, une partie de la France battait des records de chaleur pour un mois de septembre, comme le rappelle l'ingénieur de Météo France Gaétan Heymes sur Twitter. "En 12 jours, l'indicateur national de température maximale, calculé depuis 1947, a chuté de 19,1 °C", explique-t-il.
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo froid