Meurtre du brocanteur de Chalezeule : Ali Kaabouche condamné à 20 ans de réclusion criminelle

Ali Kaabouche avait été condamné à perpétuité en 2017 pour le meurtre du brocanteur de Chalezeule. Un an après, le procès en appel vient de s'achever. Le verdict est tombé en fin de soirée : 20 ans de réclusion criminelle.
 
Les avocats d'Ali Kaabouche plaident une nouvelle fois pour demander l'acquittement de leur client.
Les avocats d'Ali Kaabouche plaident une nouvelle fois pour demander l'acquittement de leur client. © France 3 Franche-Comté / H. Perret
Dans la nuit du 19 au 20 octobre 2013, Jean-Pierre Merlot, un brocanteur de Chalezeule, dans le Doubs, avait été tué, après avoir été battu et torturé. Une somme de 50 000 euros avait été volée au cours du cambriolage.

Pour ce meurtre, Ali Kaabouche, un Bisontin de 32 ans, avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2017. Il avait toujours nié être l'auteur de l'homicide. Lors du premier procès, ses avocats avaient plaidé l'acquittement, faute selon eux de preuves matérielles suffisantes.

Le procureur du Jura a une nouvelle fois demandé une condamnation à perpétuité. Il a rappelé le passé d'Ali Kaabouche, plusieurs fois condamné pour trafic de stupéfiants.

Les avocats de l'accusé, Eric Dupont-Moretti, et Patrick Uzan, ont insisté sur la fragilité des témoignages à charge, peu crédibles selon eux, pour demander une nouvelle fois l'acquittement.

Le jury a rendu son verdict en fin de soirée : la cour d'assises confirme la condamnation  mais réduit la peine à 20 ans de réclusion criminelle.
 
Assises meurtre brocanteur Chalezeule



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société