• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mondiaux de biathlon : Quentin Fillon-Maillet au top mais une 6e place décevante pour la France en relais

16 Mars 2019 en Suède aux Mondiaux lors du relais 4 x 7,5 km, hommes. Quentin Fillon Maillet devant Vetle Sjaastad Christiansen (Norvège) / © Max PPP/ Sven Hoppe/dpa
16 Mars 2019 en Suède aux Mondiaux lors du relais 4 x 7,5 km, hommes. Quentin Fillon Maillet devant Vetle Sjaastad Christiansen (Norvège) / © Max PPP/ Sven Hoppe/dpa

Un dernier tir debout complètement raté de Martin Fourcade (1 tour de pénalité) a ruiné les chances de médailles de l'équipe de France (6e) sur le relais des Mondiaux de biathlon remporté par la Norvège. Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet, toujours en forme, a fait le job.

Par IB et AFP

La Norvège (Lars Helge Birkeland, Vetle Sjaastad Christiansen, Tarjei Boe, Johannes Boe) devance ainsi l'Allemagne (Erik Lesser, Roman Rees, Arnd Peiffer, Benedikt Dol) et la Russie (Matvey Eliseev, Nikita Porshnev, Dmitry Malyshko, Alexander Loginov).
    
Pour les Bleus (Antonin Guigonnat, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, Martin Fourcade) et surtout Fourcade, cette 6eme place est un énorme coup dur. Au moment où il prend le relais, la France est 3e au classement provisoire.
A la peine cette saison et sur ces Championnats du monde, le quintuple champion olympique avait concentré tous ses espoirs sur cette course après sa piètre 39e place sur l'Individuel mercredi. Mais, à la lutte pour le podium, il a dilapidé les chances tricolores en se ratant complètement sur son dernier tir debout. 

Quant à Quentin Fillon-Maillet, il est toujours en très grande forme. A l'issue du tir debout, le Jurassien ressort avectrois secondes d’avance sur le Norvégien !

Le Norvégien Johannes Boe est lui en train de marquer de son empreinte ces Mondiaux avec une 4e médaille d'or après celles récoltées en relais mixte, sprint et en relais mixte simple.
    

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Décès de Nilda Fernández : le chanteur franco-espagnol a vécu 5 ans dans l’Yonne

Les + Lus