Morvan : c’est reparti pour une tour au Haut-Folin

La tour du Haut-Folin pourrait ressembler à celle-ci.
La tour du Haut-Folin pourrait ressembler à celle-ci.

Le projet de tour panoramique au Haut-Folin, en Saône-et-Loire, avorté en septembre 2017 par le promoteur allemand EAK, est à nouveau à l’étude.

Par Charlotte Meunier

La tour de 45 mètres sur les hauteurs du Morvan sortira peut-être de terre. Lundi 5 mars 2018, les élus de Saône-et-Loire, de la Nièvre, de la région Bourgogne-Franche-Comté, du parc du Morvan et de la communauté de communes Beuvray Val d'Arroux se réunissaient pour relancer le débat sur la construction du « Sentier des Cimes ».


Malgré le retrait d’EAK, le projet n’est pas à l’abandon


L’idée est ambitieuse : construire une tour en bois sur la commune de Saint-Prix, au sommet du Haut-Folin, à 901 mètres d'altitude. De quoi proposer aux touristes une vue panoramique sur le massif du Morvan, au-dessus de la cime des arbres. Le tout nécessiterait 6 millions d’euros d’investissement.

Depuis deux ans, le Parc du Morvan travaillait main dans la main avec les investisseurs allemands d’EAK sur ce projet. Mais après des études de marché, le promoteur a finalement fait machine arrière en septembre dernier.

« Ce projet, on en a rêvé, affirme Sylvain Mathieu, directeur du Parc du Morvan. Cela suscite un grand engouement sur le territoire. On estime qu’EAK n’a pas effectué d’étude de fréquentation fiable. »

Faire du Morvan une grande destination touristique


Des élus de Bourgogne se sont associés au Parc du Morvan pour relancer le projet du Haut-Folin, qui pourrait donc voir le jour. Toutefois, sans investisseurs extérieurs, les ambitions seront revues à la baisse.
Pour autant, Patrick Ayache, vice-président du conseil régional en charge du tourisme, est optimiste : « Nous allons essayer de donner une seconde vie à ce projet. Il faut comprendre ce qui n’a pas marché la première fois pour rendre le projet faisable. Nous allons nous mettre au travail pour faire du Morvan une grande destination touristique. »

Un reportage de Fanny Borius, Anthony Borlot et Pascal Rondi avec :
- Léa, habitante de Saint-Léger-sous-Beuvray
- Benjamin, habitant de Saint-Léger-sous-Bauvray
- René Blanchot, maire de Glux-en-Glenne (PS)
- Patrick Ayache, vice-président du conseil régional en charge du tourisme (PS)

A lire aussi

Sur le même sujet

Côte-d'Or : focus sur l'emploi dans la filière viti-vinicole

Les + Lus