• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mouvement de grève à Météo-France : le site de Dijon est inquiet pour son avenir

© killeur_lapin - Licence CC by Flickr
© killeur_lapin - Licence CC by Flickr

Avis de grosses perturbations et climat orageux chez Météo-France. La direction a annoncé la suppression de l'antenne de Dijon et de Mâcon à un terme inconnu. Les salariés dénoncent une situation tendue, ils seront en grève du 11 au 14 juin 2016. 

Par E.P.

Leur grève n'a rien à voir avec la Loi El Khomri, mais ce sont les incertitudes sur l'avenir de leur entreprise qui préoccupent les salariés de Météo-France. Déjà annoncée au mois de mai dernier; la fermeture des centres de Dijon et Mâcon ne passe toujours pas. "Nous ne sommes toujours pas informés ni de la date de fermeture ni des possibilités de reclassement, un climat qui donne un sentiment de casse sociale partagé par tous" affirme un salarié du site dijonnais.

Les organisations syndicales ont déposé un préavis de grève du 11 au 14 juin et publient le communiqué suivant.  

Alors que des intempéries historiques ont touché une partie de la France, la poursuite d’économies budgétaires à très court terme chez Météo-France semble plus prioritaire au gouvernement que la sécurité des personnes et des biens et l'adaptation aux évolutions du climat".


Les agents de Météo-France souhaitent un débat public sur la question de l’avenir de leur entreprise pour lui permettre de préserver les moyens nécessaires à ses missions de service public. Ils dénnoncent également l'automatisation de certaines prévisions, la fin de la présence locale avec la fermeture des centres de proximité et les suppressions de postes (350 sur 3000). A Dijon 3 départs à la retraite doivent survenir dans les 2 ans et ne seront pas remplacés, les 11 salariés se demandent comment ils vont pouvoir faire pour assurer la mission de prévision. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus