NATURE : Comment aider la LPO à sauver les salamandres de Franche-Comté ?

© LPO Franche-Comté - Claude Garnier
© LPO Franche-Comté - Claude Garnier

Les amphibiens commencent leur marche vers les lieux de reproduction et de ponte du printemps. C'est un parcours semé d'embuches où la mortalité liée à la circulation routiere est très importante. La LPO vous propose de les aider dans l'installation de dispositifs de sauvegarde de long des routes. 

Par Jean-Stéphane Maurice

Vous aimez la nature et vous ne savez pas quoi faire les samedi 8 et dimanche 9 février ? La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) qui s'occupe aussi, malgré son nom, de la préservation des amphibiens vous propose de venir les aider. Il s'agit de mettre en place des barrages provisoires le long des routes. Le but est de protéger les salamandres, les grenouilles et les crapauds qui entreprennent un périlleux trajet vers les lieux de reproduction.
 
© LPO Franche-Comté
© LPO Franche-Comté

Deux dispositifs vont être mis en place ce week-end. Le premier se situe à Vorges-les-Pins (Doubs) et vise plus particulièrement à la sauvegarde des salamandres. À l'automne, 1.200 passages ont été dénombrés sur un peu plus d'un kilomètre et 60 % concernaient le batracien noir et jaune. Le second se situe à Pontcey (Haute-Saône) et concerne tous les types de d'amphibiens. 
 
© Jean-Stéphane Maurice
© Jean-Stéphane Maurice

L'installation consiste à mettre le long de routes très fréquentées par les voitures, des filets qui vont diriger les animaux vers des seaux dans lesquels ils vont se trouver prisonniers. Tous les soirs, des bénévoles de la LPO vont relever ces pièges afin de comptabiliser, mesurer et photographier chaque individu. Une fois ces examens effectués, les amphibiens seront déposés de l'autre coté de la route afin de rejoindre tranquillement leur lieu de reproduction. À l'automne, ils referont le chemin inverse et il sera nécessaire de remettre en place des protections.
 
© LPO Franche-Comté
© LPO Franche-Comté


Cette mobilisation est nécessaire, explique Morgan Guichard, bénévole à la LPO. "La salamandre fait partie des amphibiens qui est le groupe vivant le plus menacé au monde. Dans notre région, la salamandre doit faire face aux problèmes de sécheresse et de pollution. Il est très important de préserver l'espèce en lui permettant de se reproduire et en évitant de voir les routes recouvertes d'amphibiens écrasés. C'est primordial pour la protection de notre écosystème en Franche-Comté"
 
© LPO Franche-Comté - Roger Soudagne
© LPO Franche-Comté - Roger Soudagne


La salamandre est longue d'une vingtaine de centimètres, François 1er en avait fait son emblème royal. Ses grands yeux lui permettent d'avoir une très bonne vision nocturne, car elle sort principalement la nuit. Elle se nourrit d'araignées, de cloportes, de vers et de limaces. Elle produit sur son corps une sécrétion de toxines empoisonnées qui la protège des prédateurs éventuels.


Le photographe et réalisateur suisse Fabien Wohlschlag est passionné par la nature. Il nous emmène à la découverte de ce petit animal étonnant. 
 
La salamandre expliquée par Fabien Wohlschlag

 

Dispositif RD 104 Boussières / Vorges-les-Pins (25):
 
-> Sauvetage printannier des salamandres et autres amphibiens
Montage dispositif : samedi 8 février 2020
Sauvetage et suivi journaliers des amphibiens jusqu'au 11 avril
Démontage dispositif : samedi 11 avril 2020
Contact pour le Groupe local de Besançon : Julie Montaz, julie.montaz@live.fr -  06.09.36.73.46

Dispositif RD 59 Pontcey(70) :

Montage dispositif :  weekend du 8 février 2020
Sauvetage des amphibiens et suivis journaliers en équipes jusqu'au 4 avril
Démontage dispositif : samedi 4 et dimanche 5 avril 2020
Contact pour le Groupe local de Vesoul : Nicole Mareuil, nicole.mareuil@laposte.net - 03 84 91 69 50 ou 06 74 73 83 87

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus