Nièvre : la collecte de la Banque alimentaire à l'épreuve du Covid-19

Des demandes d'aides en hausse et peut-être des dons en baisse. Alors que la Banque alimentaire organise ce week-end sa traditionnelle collecte annuelle, elle redoute que la crise du Covid-19 pèse sur l'opération. Elle a lancé une collecte virtuelle par internet.
Illustration.
Illustration. © Luc Nobout / MAXPPP
La Banque alimentaire organise le week-end des 27, 28 et 29 novembre sa traditionnelle collecte annuelle de denrées. Mais cette année, elle pourrait être compliquée par la crise du Covid-19 qui bouleverse les habitudes des Français.

La collecte auprès des particuliers est une part importante des ressources de l'association. "L'année dernière, la collecte a rapporté une vingtaine de tonnes d'aliments dans la Nièvre. Sur l'année, on distribue aux associations entre 450 et 500 tonnes. Donc ce n'est pas négligeable. Surtout que ce sont des produits qu'on n'a pas l'habitude d'avoir. Donc ça permet de diversifier les produits qu'on peut redonner aux associations", précise Pascal Charpentier, gestionnaire de l'antenne de Nevers de la Banque alimentaire de Bourgogne.

L'antenne de Nevers a subi il y a trois semaines un cambriolage. "On a perdu deux tonnes de marchandises, plus d'une tonne de surgelés", rappelle Pascal Charpentier qui n'a pas pour l'instant de nouvelles de l'enquête. Des produits ont été envoyés depuis les Banques alimentaires de Dijon et Bourges pour renflouer le stock.

Comme chaque année, les volontaires de l'association, vêtus d'un gilet orange, seront présents devant les supermarchés. "A priori, on a un nombre de bénévoles conséquents. On va avoir environ 200 à 250 personnes sur le département de la Nièvre." Si vous souhaitez participer à la collecte, il faudra privilégier "des produits d'hygiène, des conserves de légumes, de viande, des conserves de viande préparée type saucisses-lentilles, du lait, de l'huile, de la farine", liste le responsable nivernais.

   

Une collecte virtuelle mise en place

L'association craint une baisse des dons dans les magasins cette année. Pour limiter l'impact sur ses ressources, elle a mis en place un site internet permettant une collecte virtuelle. "La fédération des Banques alimentaires a mis en place un site, qui s'appelle monpaniersolidaire.org. Sur ce site, il est possible de faire un don sous forme de paniers préparés, à divers coûts. Des paniers seront préconfigurés pour les bébés, les étudiants, pour les familles de deux personnes, pour les familles nombreuses", précise Pascal Charpentier. "On peut faire un don sur le site très facilement. Ensuite, nous irons acheter les produits dans un magasin en local."

Le 25 novembre, la Banque alimentaire comptait déjà plus de 250 000 paniers collectés au niveau national via la plateforme en ligne.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société