Morvan : Le projet de la tour du Haut-Folin a déjà ses opposants !

Un collectif d'opposants au projet de construction de la Tour du Haut-Folin a enfoncé le clou dernièrement sur son blog, en affirmant que le projet "ne profiterait pas à l'économie locale". Le concept d'implanter une tour belvédère d'observation au sommet de Haut Folin remonte à décembre 2015.

Le Haut-Folin, point culminant du Morvan

Le sommet du Haut-Folin culmine à 901 mètres d'altitude. C'est le point le plus haut de la Bourgogne.
C'est sur ce sommet qu'un promoteur allemand souhaite implanter un belvédère d'observation haut de 45 mètres, en sollicitant le Parc Naturel Régional du Morvan.
Il permettrait d'en faire un lieu unique d'observation de la forêt morvandelle.

L'association "Défense du Haut-Folin" s'oppose au projet

L'association, qui tient un blog, s'oppose au projet de "méga-belvédère". Elle est composée d'habitants des villages environnants au Haut-Folin.
Le collectif dénonce "un projet pharaonique de 6 millions d'euros" et s'appuie sur une visite récente de l'équipement de Bad Wildbad en Forêt Noire par une délégation du Parc Naturel Régional du Morvan pour argumenter ses craintes.

Très peu de retombées locales

Selon les opposants au projet, ils ont trouvé dans le compte-rendu de visite des officiels du Parc Naturel Régional du Morvan que 87% des visiteurs le sont à la journée, en ne dépensant qu'en moyenne 34€/personne.
Ils dénoncent sur leur blog aussi le fait que cet argent profitera directement au promoteur et exploitant de l'installation, faisant supporter le coût initial d'implantation aux contribuables : "la quasi totalité de la clientèle générée par le Giga-belvédère ne fera pas vivre l’économie locale mais juste l’entreprise EAK et le nouveau restaurant du sommet – et le musée de Bibracte bénéficiera très peu de ce surcroît de clientèle touristique – sa visite devenant « hors budget » !"

Les chiffres de fréquentation en question

Les opposants ont aussi repris les chiffres de fréquentation de l'équipement situé en Forêt Noire, et mettent en doute les comparaisons possibles avec une implantation au Coeur du Morvan.
Par exemple, ils mettent en avant :
"– 51% des visiteurs viennent pour les thermes (Bad Wildbad est une ville thermale)
– 28% pour des séminaires
Soit 80% de la clientèle touristique vient pour un autre motif que la nature et le belvédère…
Juste pour info, la majorité des personnes allant dans les thermes séjournent effectivement sur place on peut donc aisément et sans trop de risque conclure que les 255 109 nuitées sont liées à l’activité thermale et aux séminaires et non au belvédère."


De plus, le collectif d'opposants s'interroge sur l'origine et le trafic des touristes sur le site :
"Origine des visiteurs : 50 à 250 km
Où allons-nous trouver les 250.000 visiteurs nécessaires à la rentabilité du Giga-belvédère dans un rayon de 250 km autour du Haut-Folin ?
Enfin : 1 million de visiteurs à la journée – et seulement 250.000 visiteurs au Giga-belvédère soit seulement 1 personne sur 4 qui se rend dans la région va jusqu’au belvédère….
Cela fait une belle déperdition non ???
Pour espérer faire 250.000 visiteurs sur le haut Folin, on peut estimer qu’il faudrait également 1.000.000 de visiteurs sur notre territoire … IMPOSSIBLE !"





L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité