Une entreprise québécoise choisit Nevers pour assembler ses trottinettes électriques

Le Geebee est un engin électrique à deux roues entre le scooter, le vélo et la trottinette. / © Tania Gomes / France 3 Bourgogne
Le Geebee est un engin électrique à deux roues entre le scooter, le vélo et la trottinette. / © Tania Gomes / France 3 Bourgogne

Nevers a été choisie par une entreprise québécoise pour assembler son concept de scooter-vélo-trottinette électrique baptisé Geebee.

Par M. F.

Depuis quelques jours, des Geebee voient le jour à Nevers. Un engin hybride entre scooter électrique, vélo et trottinette. Il dispose de 80 kilomètres d'autonomie pour une mobilité pratique et ludique.

Fabriqué au Québec, il est assemblé dans un établissement d'aide par le travail (ESAT) de Nevers, pour le marché européen. Une vingtaine d'exemplaires doivent voir le jour chaque mois.

Pour l'établissement, c'est une fierté d'avoir été retenu. "C'est une reconnaissance des savoir-faire que nous avons, confie Francis Bardot, le directeur adjoint de l'ESAT Fernand Poirier. Aujourd'hui, je ne dirais pas qu'on est déjà rôdé, mais au bout d'une journée de montage, on a cerné les problématiques à voir de façon plus précise."

Une entreprise québécoise choisit Nevers pour assembler ses trottinettes électriques
Nevers a été choisie par une entreprise québécoise pour assembler son concept de scooter-vélo-trottinette électrique baptisé Geebee. - France 3 Bourgogne - Rémy Chidaine, Tania Gomes, Philippe Sabatier

Une position centrale

Mais pourquoi avoir choisi Nevers ? Pour l'entreprise, le contexte autour de la mobilité y est favorable avec la proximité du pôle économique de Magny-Cours et de l'Institut supérieur de l'automobile et des transports. Le tout avec des avantages géographiques.

"Nevers a quand même une position très centrale, au niveau de la France, mais aussi au niveau de l'Europe de l'Ouest, détaille Sabine Le Névannau, la présidente de Concept Geebee. Ce qu'on veut aussi, c'est que ça devienne aussi notre hub maintenance et logistique."

Le partenariat s'est noué lors d'un déplacement d'élus de l'agglomération au Québec. Une bonne nouvelle pour Nevers, car à long terme, les perspectives pourraient évoluer avec l'implantation de nouvelles entreprises.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

Les + Lus