• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

USON Nevers : les ingrédients de la réussite

Le club de l'USON Nevers est une véritable locomotive économique la ville / © FTV
Le club de l'USON Nevers est une véritable locomotive économique la ville / © FTV

En rugby, l'USON Nevers rencontrait jeudi 11 octobre le leader de la pro D2, Mont-de-Marsan. Les neversois ont remporté le match 24 à 17, c'est un très bon début de saison, avec de plus larges retombées. Le club, les entreprises, mais aussi l'image de la Ville, bénéficient des succès sur le terrain.

Par F.L.

Une accession à la proD2 remarquable
La saison 2017-2018 a marqué l'entrée du club dans le monde professionnel du rugby à XV, lors de sa victoire contre Dax le 16 mars 2018.
Le stade du Pré Fleuri devient chaque jour de match une vraie fourmilière.
Avec la Pro D2 et les exigences du haut niveau, le club a renforcé l'encadrement : l'USON représente aussi des dizaines de salariés et de prestataires impliqués.
Le président du club, Régis Dumange, explique que l'exigeance d'un club professionnel ne se situe pas qu'au niveau des joueurs, mais aussi, sur tout l'entourage.

Un budget, des partenaires
L'USON représente le plus gros budget du championnat cette saison avec 12,4 millions d'euros.
Nevers mobilise pour cela près de 150 entreprises partenaires.
Ces sponsors s'engagent à hauteur de 2.000 à 72.000 euros par saison.
Un chef d'entreprise paysagiste, Jean-Philippe Rousset (JSP Paysage) verse 18.000 euros, un investissement qu'il ne regrette pas.
Ce dernier déclare : "Les bénéfices, c'est déjà une lisibilité sur un stade comme l'USON, qui est bien fréquenté; les relations qu' l'on peut avec les autres partenaires, qui sont les chefs d'entreprise, les décideurs, les politiques locaux. Quand on a une entreprise qui est représentative dans le métier dans une ville comme Nevers, on se doit d'être partenaire au rugby." 

Retombées pour la ville
Un club qui gagne, ce sont également des retombées en terme d'image : l'USON est synonyme d'attraction, et la ville en tire des retombées positives sur son image.
L'engouement du public se traduit au stade : le Pré Fleuri a accueilli 6313 spectateurs en moyenne la saison dernière, pour une capacité de 7500 places.
C'est une garantie pour la billetterie, et une visibilité primordiale pour tous les partenaires.

Le reportage de Rémy Chidaine et Tania Gomès
Intervenants :
  • Régis Dumange, Président - USON Nevers Rugby
  • Jean-Philippe Rousset, Chef d'entreprise partenaire
  • Xavier Morel, Adjoint au maire de Nevers (SE)
USON Nevers : les ingrédients de la réussite !




 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'adolescent, blessé dans la manifestation des Gilets Jaunes de samedi à Dijon, témoigne

Les + Lus