Nièvre : le tribunal administratif ne stoppe pas la démolition de l'hôtel du parc

A Saint-Honoré-les-Bains, les engins de chantier chargés de la démolition de l'hôtel du parc peuvent continuer à faire leur besogne.
A Saint-Honoré-les-Bains, les engins de chantier chargés de la démolition de l'hôtel du parc peuvent continuer à faire leur besogne.

Le propriétaire de cet hôtel de Saint-Honoré-les-Bains, dans la Nièvre, a été débouté par le tribunal administratif de Dijon, ce mardi 10 novembre 2015. La démolition de cet édifice du XIXe siècle peut suivre son cours.

Par Maryline Barate

Le propriétaire des lieux avait déposé une requête en référé devant le tribunal administratif de Dijon afin de faire stopper ces travaux. L'audience a eu lieu hier et on vient d'apprendre la décision du juge : la démolition peut se poursuivre. 

Le tribunal administratif s'est déclaré "incompétent"

Le juge s'est déclaré "incompétent" pour trancher cette question. Il rappelle, en effet, que l'arrêté de démolition a été pris après une décision du tribunal de grande instance (T.G.I) de Nevers datant de 2014. Un premier juge a déjà statué. Cette décision de justice est passée en cours de chose jugée depuis quelques mois. Elle fait donc autorité.

Une démolition qui fait polémique

Des voix s'étaient élevées pour sauver les lieux. Une pétition lancée sur internet, " Ensemble sauvons l'Hôtel du Parc ", relayée par une page Facebook, rappelle le passé prestigieux de l'établissement. Même Jack Lang, ancien ministre de la Culture, s'est offusqué de cette démolition. Mais, selon la municipalité et la décision du TGI de Nevers, l'édifice menace de s'effondrer. Il a été laissé à l'abandon, sans aucun entretien, depuis trop longtemps.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus