Nièvre : trois communes fusionnent pour devenir Beaulieu

Dans la Nièvre, Beaulieu, Michaugues et Dompierre-sur Héry ont décidé de fusionner. / © Google Maps
Dans la Nièvre, Beaulieu, Michaugues et Dompierre-sur Héry ont décidé de fusionner. / © Google Maps

Dans le département de la Nièvre, trois villages - Beaulieu, Michaugues et Dompierre-sur-Héry - ont décidé de fusionner. A partir du 1er janvier 2016, elles ne formeront plus qu'une seule commune.

Par Maryline Barate

Ces trois communes n'en formeront plus qu'une d'ici quelques jours. Cette commune nouvelle sera baptisée Beaulieu. Elle comptera 170 âmes. Il s'agissait d'une évidence pour les élus des trois villages concernés.

Qu’est-ce que les « communes nouvelles » ?

Prévu dans la loi NOTRE (Nouvelle Organisation Territoriale de la République, le principe est simple : des villages s'associent pour former une municipalité à part entière, au sein de laquelle les anciennes communes deviennent des mairies déléguées. A plus petite échelle, la commune nouvelle ressemble au modèle de Paris, Lyon ou encore Marseille avec leurs arrondissements.

Quels avantages à fusionner ?

Tout d’abord, il y a des avantages financiers non négligeables, au moment où les collectivités territoriales font face à une baisse drastique des dotations de l’Etat. Les communes nouvelles créées avant le 1er janvier 2016 pourront bénéficier d’un maintien de leur dotation pendant trois ans, mais aussi d'un petit bonus de l'Etat de 5%. La mutualisation des moyens permettra également de réaliser des économies conséquentes. Enfin, la fusion consolidera le poids de l'entité nouvelle dans les intercommunalités. Plus une commune est importante, plus elle a de poids.

Le reportage de C. Claveaux et T. Gomes avec :
  • Denis Soulier, maire de Beaulieu
  • François Mouron, maire de Dompierre-sur-Héry
  • Jean Lesort, maire de Michaugues
  • des habitants


A lire aussi

Les + Lus