La préfecture de la Nièvre met en place des mesures sur le loup

Depuis l'attaque de sept brebis à Chougny, le loup était suspecté. Sa responsabilité est désormais confirmée. Le préfet de la Nièvre a annoncé des mesures de lutte contre le loup.

Sept brebis ont été attaquées entre le 30 décembre et le 1er janvier à Chougny, dans la Nièvre. La présence du loup a pu être démontrée avec l'exploitation de vidéos.

Plusieurs mesures ont été annoncées par la préfecture de la Nièvre ce vendredi. Elles s'inscrivent dans le cadre du plan national d'action sur le loup.

Un réseau d'observateurs sera mis en place. Une procédure d'alerte par téléphone pour les éleveurs va être activée. Elle sera joinable au 03 86 60 70 80.

Indemnisation des éleveurs

Lorsque la responsabilité du loup n'est pas écartée, une indemnisation est déclenchée. Elle est fixée selon un barème national.

Le préfet de la Nièvre, Joël Mathurin, précise que l'indemnisation des bêtes tuées à Chougny est en cours.

Enfin, les éleveurs sont autorisés à mettre en oeuvre des mesures de protection et d'effarouchement.


Le préfet rappelle par ailleurs que le loup n’est pas une menace pour l’homme. En tant qu’animal sauvage, il est extrêmement méfiant.

C'est une espèce protégée. La destruction illégale d’un loup est passible de deux ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende.


Depuis l'attaque de sept brebis à Chougny, le loup était suspecté. Sa responsabilité est désormais confirmée. Le préfet de la Nièvre a annoncé des mesures de lutte contre le loup. ©France 3 Bourgogne
Reportage : Rémy CHIDAINE, Tania GOMES, Rachel NECTOUX
Avec : Joël MATHURIN, Préfet de la Nièvre 
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité