Un nouveau programme d'investissements d'avenir en Bourgogne-Franche-Comté, ouvert aux PME

Le troisième programme d'investissements d'avenir a été lancé en Bourgogne-Franche-Comté le 17 janvier à Dijon. / © France 3 Bourgogne
Le troisième programme d'investissements d'avenir a été lancé en Bourgogne-Franche-Comté le 17 janvier à Dijon. / © France 3 Bourgogne

Lancés en 2010, ces appels à projet doivent permettre aux entreprises et organismes de formation d'investir dans l'innovation. Cette année, l'accent est mis sur les petites entreprises et l'implantation régionale. 

Par France 3 Bourgogne / ML

Qu'est-ce qu'un PIA ? 


Les programmes d'investissements d'avenir (PIA) sont des aides à "l'innovation", à l'"excellence" et à la "coopération" développées par l'Etat. Concrètement, il s'agit de subventions ou de prêts avantageux accordés par les pouvoirs publics après des appels à projets.

PIA 3 from CGI on Vimeo.


Ces investissements sont à destination des entreprises et des actions de formation, y compris la formation universitaire initiale. Le premier PIA a été lancé en 2010. Il a été suivi par un second programme en 2013. Au total, 47 milliards d'euros leur ont déjà été consacrés.

Quels sont les projets financés ?



Le PIA comporte trois appels à projets différents. Le premier, destiné aux entreprises, est axé sur l'innovation "technologique et non-technologique aux perspectives concrètes de commercialisation". Toutes les filières sont éligibles : "ça peut être des secteurs d'avenir mais ça peut aussi être des secteurs traditionnels, assure Christiane Barret, préfète de la région Bourgogne Franche-Comté. Par exemple, quelqu'un qui travaille le bois, s' il veut changer un peu ses process, un équipement un peu plus moderne, numérique par exemple....".


Novolyze, petite entreprise devenue grande grâce aux aides à l'investissement
Avec Pablo Alvarez, responsable recherche et développement, et Karim-Franck Khinouche, fondateur de Novolyze / Reportage de Cécile Sauzay, Christophe Gaillard et Carlos Zappalá - France 3 Bourgogne


Le second volet concerne les projets de regroupement d'entreprises, que ce soit par la mise en commun d'infrastructures ou l'échange d'informations. Le dernier, qui doit être déployé dans un second temps, soutient le développement de formations (initiales comme professionnelles). 

Quelle différence avec les PIA précédents ? 



Contrairement à ses prédécesseurs, le PIA3 est issu d'une collaboration entre l'Etat et les régions, chacun contribuant à hauteur de 50%. En Bourgogne-Franche-Comté, 21 millions d'euros seront investis, avec des aides allant de 100 000 à 2 000 0000 € par projet selon le type d'aide demandé et la nature de l'investissement. 


Selon ses organisateurs, cette régionalisation doit permettre aux petites entreprises de déposer une demande. "Pour le PIA 1 et le PIA 2, souvent les entreprises avaient l'impression que ce n'était pas pour elles mais pour des grandes entreprises, extrêmement innovantes", souligne la préfète. 

Comment déposer son projet ? 


Les premiers appels à projet ont été lancés le 17 janvier à Dijon. Ils courent jusqu'à épuisement des crédits pour le volet innovation, et jusqu'au 17 juin pour le volet coopération de filière. Toutes les informations et le formulaire de dépôt de dossier sont disponibles sur le site www.pia3regionalise.bourgognefranchecomte.fr.



Sur le même sujet

Crise politique à Ornans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés