Numérique : le programme Yes We Code entre au collège de Brochon

Savoir maîtriser le code informatique fait partie des nouvelles compétences qui font leur entrée à l’école. Le collège de Brochon est le premier de l'académie de Dijon à profiter du programme "Yes We Code", destiné à sensibiliser les élèves à la programmation.
 
Le codage, c'est-à-dire l'apprentissage de la programmation informatique, se généralise à l'école
Le codage, c'est-à-dire l'apprentissage de la programmation informatique, se généralise à l'école

A quoi sert le codage ? 
 

Bientôt le codage fera partie des enseignements fondamentaux que les élèves devront savoir maîtriser tout comme la lecture et l’écriture.

Savoir coder permet de programmer un ordinateur, un robot, un logiciel… Pour les enfants, cet apprentissage du code informatique est souvent perçu comme un jeu. Mais, cette activité est bien plus qu’un divertissement, car elle permet notamment de développer la créativité et de découvrir de nouveaux modes de résolution de problèmes.

La Fondation CGénial, qui est reconnue d’utilité publique, a pour but de promouvoir les métiers scientifiques et techniques chez les plus jeunes. Son objectif est aussi de rapprocher le monde de l’entreprise de celui de l’éducation. Pour cela, elle met en place des projets numériques dans les collèges et lycées, en utilisant des objets connectés.

 

Savoir coder permet de programmer un ordinateur, un robot, un logiciel…
Savoir coder permet de programmer un ordinateur, un robot, un logiciel…

L'école et l’entreprise face aux enjeux de demain



C’est dans ce cadre de ce programme baptisé "Yes We Code" que le collège La Champagne à Brochon, en Côte-d’Or, a rencontré Atol CD, une entreprise de services numériques basée à Gevrey-Chambertin.

L’entreprise a financé un kit contenant des cartes électroniques et un drone. Régulièrement des salariés d’Atol CD interviendront dans des classes et accompagneront les 600 collégiens dans la découverte de la programmation et des objets connectés.
De son côté, François Terrand, professeur de technologie, utilisera ce kit dans tous ses cours de la 6e à la 3e.

A la rentrée de septembre 2019, l’apprentissage du codage sera généralisé à l’ensemble des collégiens de l’académie de Dijon.

 

 

Le reportage d’Anne Berger, Christophe Gaillard et Patrick Jouanin avec :

-Edgar Morel, élève de 6e
-Marine Rochelandet-Trapet, élève de 6e
-Amélie Rochelandet-Trapet, élève de 3e
-François Terrand, professeur de technologie
-Alain Dupuis, inspecteur pédagogique régional des Sciences Industrielles de l'Ingénieur


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société économie numérique économie