Ornans : on commémore le décès de Gustave Courbet

Ce 31 décembre est un jour particulier pour les amoureux de Gustave Courbet : il est décédé un 31 décembre, en 1877. De plus, 2019 sera "l'année Courbet". En effet, il est né en 1819, le 10 juin exactement, à Ornans. Cette année 2019 sera riche en événements...  
Le peintre est décédé le 31 décembre 1877, loin de chez lui, en exil, à La Tour-de-Peilz, en Suisse. Il n'avait que 58 ans.
  
Le chef de file du courant réaliste s'était exilé dans ce pays voisin pour des raisons politiques. Elu républicain, il a participé à la Commune de Paris de 1871. Il a même été accusé d'avoir fait renverser la colonne Vendôme et il a été condamné à la faire relever à ses propres frais.

Aujourd'hui, Ornans se souvient de celui qui l'a fait connaître dans le monde entier. Un musée lui est consacré dans sa ville natale.

En 1919, son corps, rapatrié par de Suisse, a été inhumé dans sa ville d'origine et depuis 1973, cette cérémonie du souvenir se déroule tous les 31 décembre.
Se retrouvent sur sa tombe au cimetière d'Ornans, tous les 31 décembre, à 11 heures, l'association des Amis de Gustave Courbet, des amateurs d'art, des admirateurs, des élus. Des fleurs y sont déposées.
Bref, aujourd'hui, tous ceux qui l'apprécient encore, bien longtemps après sa disparition, lui rendent toujours hommage.


Voici quelques uns des temps forts de l'année Courbet en 2019 :
  
- 24 février-29 avril 2019 : Courbet dessinateur au musée d’Ornans avec le concours des archives Jura Bruschwiller et du musée Jenish de Vevey en Suisse.
- 10 juin-30 septembre 2019 : Yan Pei Ming et Courbet
- 27,28 et 29 juin : Courbet autrement, colloque international sous le haut-patronage de Jean-Luc Marion, membre de l’Académie française.
- 15 novembre au 31 janvier 2020 : Courbet-Hodler
- Lux Salina et Concert de l’Orchestre des Nations dirigé par Jordi Savall à la Saline d’Arc-et-Senans.
 
Ornans : on commémore le décès de Gustave Courbet
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture peinture art hommage