Parc éolien de Haute-Saône : la cigogne noire pourrait-elle perturber le projet ?

© Darek Szuster pour l'Alsace
© Darek Szuster pour l'Alsace

Sur le territoire des communes de Granges-le-Bourg et Saulnot, un projet de création et d'exploitation de deux parcs éoliens "Dôme Haut-Saônois"  a été déposé. L'enquète publique se termine le 7 janvier et un nid de cigogne noire s'invite dans le débat.

Par Fabienne Le Moing

Le projet du parc éolien a été initié en 2015. Il s'agit de neuf éoliennes. Elles seraient installées sur le territoire des communes de Granges-le-Bourg et Saulnot.
L'enquête publique est encore en cours mais pour peu de temps. Le 7 janvier tout sera fini.
Le 7 janvier, la dernière permance aura lieu à Saulnot jusque 18h. Ensuite il sera trop tard.
Le Préfet devra se prononcer pour ou contre le projet.

Deux groupes d'opposants au projet ont vu le jour dès l'ouverture du projet en 2015 : l'association "Que du Vent 70" et l'association "Les amis de la nature de Saulnot".
Cette dernière met en avant un nouvel argument : la découverte en juillet 2019 d'un nid de cigogne noire. Cet oiseau rare est classé sur la liste rouge des animaux menacés.
Une aubaine pour l'association.

Selon la LPO, on compterait 8 nids de cigognes noires en Bourgogne-Franche-Comté. Et sur ces 8 nids, un seul serait situé en Franche-Comté, en Haute-Saône.
Cet animal en plus d'être menacé, a la particularité de nicher en forêt et de se nourir près de petits cours d'eau. C'est ce qu'on appelle une espèce parapluie, si elle est là, d'autres espèces occuperont le terrain.

La Maire de Saulnot : a un seul objectif, lutter contre le réchauffement climatique. Il pense que ces éoliennes permettraient de préserver la forêt. Et se demande pourquoi prendre soin des cigognes si la forêt meurt faute d'énergie renouvelable.

Son frère, de l'association "Les amis de la nature de Saulnot" pense qu'il faut avant tout protéger la cigogne. 

Le responsable du réseau national de la cigogne noire souligne que les éoliennes perturbent le cheminement des cigognes sans les tuer.

Le chargé de projet : Opale Énergies Naturelles quant à lui note qu'un cas similaire s'est produit en Côte-d'Or et que les cigognes ont su cohabiter avec les éoliennes.

 
La cigogne noire pourrait-elle perturber un projet d'éoliennes en Haute-Saône ?
Un reportage de Isabelle Brunnarius et Laurent Brocard. Avec Gilles Gaussin : vice-président des "Amis de la nature de Saulnot", Christian Gaussin : maire de Saulnot (SE) et Sébastien Jeangirard : directeur général "Opale, énergies naturelles".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus